Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Les équipes du Grenoble Tennis visent le maintien en Première division

sep article

Le Grenoble Tennis (GT) fait partie des rares clubs en France à disposer de deux équipes en championnat de France de Première division. Les hommes, qui disputent leur première rencontre à domicile le 15 novembre contre Blagnac, espèrent au minimum se maintenir. Quant aux féminines, elles se montrent moins ambitieuses cette année et se satisferaient d’un maintien.

 

 

Samedi 11 novembre, l’équipe masculine du Grenoble Tennis (GT) disputait sa première rencontre des championnats de France première division (poule B). Sur les courts du TC Paris, la formation grenobloise s’est inclinée quatre victoires à deux.

 

Emmanuelle Salas fait partie de l'équipe féminine du Grenoble Tennis (GT) qui évolue en Première division. © GT

Emmanuelle Salas fait partie de l’équipe féminine du Grenoble Tennis (GT) qui évolue en Première division. © GT

Mercredi 15 novembre (13 heures), pour leur premier rendez-vous à domicile, les Grenoblois recevront Blagnac à la halle de tennis, avenue de la Mogne. Ils enchaîneront le 18 (11 heures) avec une autre réception, Arras. Le 22, ils se déplaceront à Quimperlé avant de conclure leur phase de poule le 25 (13 heures) en accueillant Villa Primrose (Bordeaux).

 

L’effectif du GT est composé du Slovaque Kovalik, du Belarus Ignatik, ses deux leaders, des Espagnols Ortega Olmedo et Zapata Miralles et des Français Hugo Nys, Corentin Denolly et Nicolas Tourte, qui est aussi leur capitaine. « L’objectif premier est de se maintenir, et si possible, de se glisser dans le top 3 », indique Nicolas Tourte.

 

 

Finalistes l’an dernier, les féminines auront du mal à faire aussi bien

 

 

Pour les féminines, le top départ sera donné mercredi 15 novembre avec un déplacement à Colomiers. Suivront la réception de Clermont le 19 (13 heures), un voyage à la Roche-sur-Yon le 22 et le 26 (13 heures) une rencontre face à Denain. Le groupe comprend notamment la Croate Vrljic, la Suissesse Sadikovic ainsi que les Françaises Gaëlle Desperrier, Emmanuelle Salas, Florence Haring et Elsa Pellegrinelli.

 

Finalistes la saison dernière, les Grenobloises ne visent pas si haut cette saison. « Nous tenterons de nous maintenir cette année. Notre équipe est modeste et ne nous permet pas d’espérer beaucoup mieux », explique leur capitaine Guillaume de Choudens.

 

LG

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
366 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.