Le parc Marliave de Grenoble aura bientôt ses toilettes sèches

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

Sorti des urnes lors du vote du budget participatif 2016 de Grenoble, le projet d’installation de toilettes sèches publiques dans le parc Marliave devrait se concrétiser durant l’automne 2017, avec une mise en service prévue pour la mi-décembre.

 

 

Retenu par les Grenoblois durant l’é­di­tion 2016 du bud­get par­ti­ci­pa­tif de la Ville de Grenoble, le pro­jet d’ins­tal­la­tion de toi­lettes publiques sèches devrait voir le jour cet automne dans le parc Marliave, à proxi­mité de la rue Max-Dormoy, près du quar­tier Saint-Bruno. Il avait obtenu 2 727 voix, pour un bud­get estimé à 50 000 euros.

 

Les toilettes sèches présentées par Sanisphère © Sanisphère

Les toi­lettes sèches pré­sen­tées par Sanisphère © Sanisphère

 

Les ser­vices de la Ville indiquent que la pré­pa­ra­tion des tra­vaux débu­tera le 30 octobre pour une ins­tal­la­tion pré­vue le 15 novembre. Les nou­velles toi­lettes sèches, « éco­lo­giques et auto­nomes », devraient ensuite être mises en ser­vice d’ici la mi-décembre, en fonc­tion des condi­tions météo.

 

 

Après le moustique tigre… le ver tigré

 

 

C’est le fabri­cant Sanisphère, spé­cia­liste des WC et toi­lettes sèches éco­lo­giques, qui réa­li­sera l’ins­tal­la­tion, fait savoir la muni­ci­pa­lité. L’entreprise vante un « équi­pe­ment par­fai­te­ment adapté aux pré­oc­cu­pa­tions du déve­lop­pe­ment durable », basé sur le lom­bri­com­pos­tage. Une solu­tion « qui néces­site peu de place et ne dégage pas d’o­deurs ».

 

Le ver tigré, bientôt partenaire de compost dans les toilettes sèches du parc Marliave. DR

Le ver tigré, bien­tôt par­te­naire de com­post dans les toi­lettes sèches du parc Marliave. DR

 

Par souci du détail, Sanisphère n’ou­blie pas de pré­sen­ter l’es­pèce de ver de terre rete­nue pour accueillir nos diverses excré­tions. L’Eisenia fetida, aussi appelé ver du fumier ou ver tigré, est très résis­tant aux condi­tions cli­ma­tiques et pos­sède un atout de taille : sa gour­man­dise. Il consomme ainsi à la fois des végé­taux en décom­po­si­tion (sapro­phage) et des matières fécales (copro­phage).

 

FM

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
3334 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.