Actualité

Une semaine après l'incendie de la gendarmerie de Meylan, un blog publie un texte de revendication au nom... de la lutte contre le sexisme et le genre.

La caserne de gen­dar­me­rie de Meylan à son tour tou­chée par un incen­die criminel

La caserne de gen­dar­me­rie de Meylan à son tour tou­chée par un incen­die criminel

Un incen­die vrai­sem­bla­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle a détruit plu­sieurs voi­tures per­son­nelles au sein de la caserne de gen­dar­me­rie de Meylan, dans la nuit du mer­credi 25 au jeudi 26 octobre. Aucune vic­time n’est à déplo­rer : les flammes ne se sont pas pro­pa­gées aux habi­ta­tions environnantes.

Cette fois, c’est la caserne de gen­dar­me­rie de Meylan qui a été tou­chée par les flammes, dans la nuit du mer­credi 25 au jeudi 26 octobre. « D’origine pro­ba­ble­ment cri­mi­nelle » pour la pré­fec­ture de l’Isère, cet incen­die sur­vient un mois après celui d’un entre­pôt de la caserne de gen­dar­me­rie de Grenoble, reven­di­qué par un grou­pus­cule d’extrême gauche.

Le maire de Grenoble Éric Piolle en visite à la caserne de gendarmerie touchée par un incendie. DR

Le maire de Grenoble Éric Piolle en visite à la caserne de gen­dar­me­rie tou­chée par un incen­die. DR

C’est à 3 h 30 que l’in­cen­die s’est déclaré au sein de la caserne, détrui­sant plu­sieurs véhi­cules per­son­nels des gen­darmes ou de leurs familles. La pré­fec­ture pré­cise que les flammes ne se sont pas pro­pa­gées aux bâti­ments envi­ron­nants, « néan­moins noir­cis par les fumées ».

Interrogé par nos confrères de France Bleu, le maire de Meylan Jean-Philippe Blanc évoque pour sa part des fenêtres fon­dues ou ayant explosé. Quoi qu’il en soit, aucune vic­time n’est à déplorer.

La nature cri­mi­nelle des flammes fait peu de doute

La nature cri­mi­nelle de l’in­cen­die fait peu de doute, une ouver­ture ayant été pra­ti­quée dans le grillage de la caserne. Soit la même manière de pro­cé­der que pour l’in­cen­die de la caserne de Grenoble. Seule dif­fé­rence : ce sont des véhi­cules per­son­nels, et non du maté­riel mili­taire à pro­pre­ment par­ler, qui ont été la cible des flammes, avant que celles-ci ne se propagent.

Lionel Beffre, préfet de l'Isère et le colonel Jean-Luc Villeminey, commandant du groupement de gendarmerie départementale. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Lionel Beffre, pré­fet de l’Isère, et le colo­nel Jean-Luc Villeminey, com­man­dant du grou­pe­ment de gen­dar­me­rie dépar­te­men­tale. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le pré­fet de l’Isère indique dans un com­mu­ni­qué appor­ter « tout son sou­tien aux gen­darmes tou­chés par cet incen­die », et fait part de « son indi­gna­tion devant cet acte par­ti­cu­liè­re­ment grave qui les vise per­son­nel­le­ment, ainsi que leurs familles, au-delà du sym­bole de l’État qu’ils repré­sentent ». Jean-Yves Coquillat, pro­cu­reur de la République de Grenoble, doit de son côté s’ex­pri­mer dans l’après-midi.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le patou : une aide devenue indispensable pour les bergers.
Vercors : une ran­don­neuse atta­quée par plu­sieurs patous et secou­rue par hélicoptère

FLASH INFO - Une femme de 35 ans a été attaquée par plusieurs patous - les chiens protégeant les troupeaux en alpage - alors qu'elle Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Échirolles : un homme poi­gnardé et une femme per­cu­tée volon­tai­re­ment par un four­gon à 24 heures d’intervalle

FLASH INFO - Un homme de 51 ans a été blessé à coups de couteau, à Échirolles, samedi 20 juillet 2024 au soir. La suspecte, Lire plus

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Flash Info

|

22/07

17h42

|

|

22/07

10h16

|

|

19/07

15h30

|

|

19/07

11h59

|

|

17/07

19h01

|

|

16/07

19h53

|

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

Les plus lus

A écouter| La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

Société| Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

Environnement| L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

Agenda

Je partage !