Grenoble propose à ses habitants d’adopter… des jardins

sep article



La municipalité de Grenoble propose une soixantaine d’espaces cultivables à l’adoption. Recensés par le service Espaces vert, ils seront confiés aux jardiniers urbains qui en feront la demande et qui s’engageront à respecter la charte d’entretien édictée par la Ville.

 

 

Adopter des jardins ? C'est ce que propose la Ville de Grenoble, avec une soixantaine d'espaces cultivables recensés par son service Espaces verts.Autre emplacement disponible, cette bande de terre place Louis Jouvet © Ville de Grenoble

Autre empla­ce­ment dis­po­nible : cette bande de terre place Louis Jouvet. © Ville de Grenoble

La Ville de Grenoble pro­pose à ses habi­tants d’a­dop­ter… des jar­dins. La muni­ci­pa­lité ouvre en effet 59 empla­ce­ments à l”“adoption” pour une conver­sion en espaces de jar­di­nage.

 

Place Jean Moulin, parc des Berges de l’Isère, square Lorenzaccio… La soixan­taine de sites poten­tiels a été réper­to­riée par le ser­vice Espaces verts de la Ville.

 

La demande d’a­dop­tion se fait sur la page consa­crée à la par­celle dési­rée, avec le rem­plis­sage d’un for­mu­laire et la pré­sen­ta­tion de son pro­jet de jar­din, accom­pa­gnée de quelques cro­quis. La demande est ensuite ins­truite dans le cadre du dis­po­si­tif Jardinons nos rues. En cas d’ac­cep­ta­tion, l’a­dop­tant s’en­gage à faire des plan­ta­tions et à entre­te­nir l’es­pace.

 

 

Une charte des bonnes pratiques

 

 

Mais le jar­di­nier urbain devra éga­le­ment se plier aux exi­gences de la charte rédi­gée par la muni­ci­pa­lité : un guide des bonnes pra­tiques, inter­di­sant par exemple l’u­ti­li­sa­tion de pes­ti­cides ou d’en­grais chi­miques, pré­co­ni­sant le choix de végé­taux non aller­gènes et non toxiques, ou invi­tant encore à l’ar­ro­sage rai­sonné afin de ne pas gâcher les res­sources en eau.

 

Adopter des jardins ? C'est ce que propose la Ville de Grenoble, avec une soixantaine d'espaces cultivables recensés par son service Espaces verts.Visuel Jardins à adopter © Ville de Grenoble

Visuel Jardins à adop­ter. © Ville de Grenoble

 

Les empla­ce­ments dis­po­nibles à adop­ter sont à retrou­ver sur la carte éta­blie par la Ville de Grenoble sur son site Internet. Le dis­po­si­tif Jardinons nos rues per­met éga­le­ment de deman­der un per­mis de végé­ta­li­sa­tion d’un espace vert à proxi­mité de chez soi, voire de sug­gé­rer la créa­tion d’un nou­vel espace.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
5166 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.