La prise en charge de l'autisme en France. Photo © Marina B Photographie

Journée scientifique de l’autisme : la thèse de l’origine neurodéveloppementale s’impose

Journée scientifique de l’autisme : la thèse de l’origine neurodéveloppementale s’impose

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Ce vendredi 20 octobre, sur le campus de Saint-Martin‑d’Hères, s’est tenue la seconde édition de la journée scientifique de l’autisme. Organisée par l’association Envol Isère autisme, elle a attiré plus de 850 auditeurs venus s’informer sur les récentes avancées scientifiques concernant les troubles du spectre de l’autisme (TSA). Avec, en fil rouge, son origine neurodéveloppementale.

⇒ Temps de lecture : 14 à 18 min

 

 

Retour sur la journée scientifique de l'autisme qui a fait le point sur les dernières avancées scientifiques, le 20 octobre 2017 à Saint-Martin-d’Hères.La prise en charge de l'autisme en France. Photo © Marina B Photographie

La prise en charge de l’au­tisme en France.  © Marina B Photographie

Toute famille fon­dant un foyer pour­rait-elle être concer­née par l’autisme ? « Je ne pen­sais pas que les chiffres étaient aussi impor­tants », s’étonne ainsi la mère d’un enfant atteint de troubles du spectre de l’au­tisme (TSA) venue assis­ter ce ven­dredi 20 octobre à la jour­née scien­ti­fique de l’autisme sur le cam­pus uni­ver­si­taire de Saint-Martin‑d’Hères.

 

De fait, un enfant sur 135 naît avec des TSA en France, ce qui repré­sente aujourd’hui 650 000 per­sonnes. Des chiffres en constante aug­men­ta­tion, à l’ins­tar du reste du monde. Selon la der­nière esti­ma­tion des auto­ri­tés sani­taires amé­ri­caines, en 2014, un enfant sur 68 a été diag­nos­ti­qué autiste aux États-Unis. Une pro­gres­sion de 30 % par rap­port à 2012.

 

C’est dans l’am­phi­théâtre Louis Weil bondé que Lise Dumasy, la pré­si­dente de l’Université Grenoble-Alpes (UGA), a inau­guré cette deuxième édi­tion de la jour­née scien­ti­fique de l’autisme à l’initiative de l’association Envol Isère Autisme.

 

Journée scientifique de l'autisme 2017 à l'amphithéâtre Louis Weil sur le campus universitaire de Saint-Martin-d'Hères. Retour sur la journée scientifique de l'autisme qui a fait le point sur les dernières avancées scientifiques, le 20 octobre 2017 à Saint-Martin-d’Hères.© Véronique Magnin - Place Gre'net

Journée scien­ti­fique de l’au­tisme 2017 à l’am­phi­théâtre Louis Weil sur le cam­pus uni­ver­si­taire de Saint-Martin-d’Hères. © Véronique Magnin – Place Gre’net

 

De nom­breuses familles mais aussi des per­sonnes pré­sen­tant des troubles du spectre autis­tique s’étaient ins­crites pour prendre connais­sance des toutes der­nières avan­cées scientifiques.

 

Également dans les rangs des 850 per­sonnes pré­sentes, des étu­diants et des pro­fes­sion­nels de la santé, du sec­teur médico-social et de l’Éducation natio­nale ainsi que des acteurs du Conseil dépar­te­men­tal. Notamment des agents de la Protection mater­nelle et infan­tile (PMI) et de la Maison dépar­te­men­tale des per­sonnes han­di­ca­pées (MDPH).

 

 

L’origine neurodéveloppementale des TSA s’affirme

 

 

Malgré l’existence de dif­fé­rentes formes des troubles autis­tiques qui contri­buent à la com­plexité de cette pro­blé­ma­tique et à la confu­sion quant à son ori­gine, la dizaine de confé­ren­ciers ont sou­tenu de concert la thèse de la cause neu­ro­dé­ve­lop­pe­men­tale et donc orga­nique de ces pathologies.

 

De quoi croi­ser le fer avec la “vieille école” de la psy­chia­trie « qui a encore la main mise sur les cir­cuits de prise en charge et n’a pas subi une remise à jour comme dans d’autres pays », pré­cise Michel Villaz, neu­ro­bio­lo­giste et modé­ra­teur de cette journée.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 80 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

UNE Pascal Clouaire et Gwendoline Delbos Corfield candidats isérois sur la liste EELV de Yannick Jadot pour les élections européennes de mai 2019. Ici, les militants s'encordent pour le climat, lors d'une manifestation à la Bastille à Grenoble, le 9 mars 2019. DR
L’écologiste iséroise Gwendoline Delbos-Corfield en bonne place sur la liste EELV pour les européennes

EN BREF - Deux candidats isérois sont présents sur la liste Europe Écologie - Les Verts (EELV) « Pour le climat, tout doit changer » aux élections européennes de mai Lire plus

Le plan d'économies de l'université de Grenoble se traduira par une réduction du personnel (d'une centaine d'emplois) et 10 000 heures de cours de moins.
L’Université Grenoble-Alpes s’engage pour une meilleure inclusion des étudiants autistes

FOCUS – Ce lundi 4 février 2019, la Communauté Grenoble Alpes et l’Université Grenoble Alpes ont lancé les travaux pour l’inclusion à l’université des personnes Lire plus

Exposés aux perturbateurs endocriniens, des crapauds développent un diabète de type 2. Depuis 2010, la réglementation permet une eau cinq fois plus polluée.
Déclin des amphibiens : des chercheurs grenoblois mettent en évidence le rôle des perturbateurs endocriniens

EN BREF - Alors que les populations d'amphibiens déclinent partout dans le monde, des chercheurs français sous la conduite du laboratoire d'écologie alpine de Grenoble Lire plus

L'équipe du projet Nao du CHAI© Joël Kermabon - Place Gre'net
Nao, le petit robot humanoïde, vient en aide aux enfants autistes de l’hôpital de Saint-Égrève

FOCUS - Nao, un attachant petit robot humanoïde social, fait désormais partie, en qualité de médiateur, du personnel du Centre hospitalier Alpes-Isère (CHAI). Son rôle Lire plus

Bruxelles n'a pas réussi à faire consensus autour de sa définition des perturbateurs endocriniens, en vue d'une réglementation. La faute aux lobbys ?
Perturbateurs endocriniens : échec de Bruxelles, à Grenoble chercheurs et politiques accusent les lobbys

Une nouvelle fois, la Commission européenne a échoué mardi 30 mai à trouver un accord sur les critères scientifiques qui permettraient de définir précisément ce Lire plus

Dans le cadre d'une « Grande marche pour l'Europe », des parlementaires isérois En marche organise une réunion publique à Bourgoin-Jallieu le 23 mars.
Perturbateurs endocriniens : Bruxelles se prononce ce 30 mai, Michèle Bonneton dénonce le lobbying

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? Après moult reports, la Commission européenne va, ce mardi 30 mai, tenter de trouver un accord sur une définition des Lire plus

Flash Info

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

|

19/10

10h35

|

|

19/10

9h26

|

|

18/10

18h56

|

|

18/10

11h04

|

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin