Véhicules électriques : Air Liquide inaugure sa première station hydrogène à Dubaï

sep article

Le groupe Air Liquide vient d’inaugurer sa première station hydrogène à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Une station qui s’appuie sur le savoir-faire technologique de son site de Sassenage.

 

 

Le groupe spé­cia­liste des gaz indus­triels Air Liquide a inau­guré, le 11 octobre der­nier, la pre­mière sta­tion hydro­gène ins­tal­lée à Dubaï, plus grande ville des Émirats arabes unis. Une sta­tion conçue pour sou­te­nir le déploie­ment des voi­tures élec­triques à hydro­gène dans les Émirats, notam­ment des Toyota Mirai. D’où un par­te­na­riat avec Al-Futtaim Motors, dis­tri­bu­teur de Toyota dans le pays.

 

Utilisé dans une pile à com­bus­tible, l’hydro­gène se com­bine à l’oxygène de l’air pour pro­duire de l’électricité. Elle ne rejette alors que de l’eau. Une alter­na­tive inté­res­sante pour rele­ver le défi des trans­ports propres et amé­lio­rer la qua­lité de l’air.

 

Inauguration de la Station hydrogène de Dubaï © Air Liquide

Inauguration de la sta­tion hydro­gène de Dubaï. © Air Liquide

 

Si le fonc­tion­ne­ment de la sta­tion s’ap­puie sur les équipes locales du groupe, le site Air Liquide de Sassenage n’est pas étran­ger à cette ins­tal­la­tion. « Une grande par­tie du savoir-faire tech­no­lo­gique d’Air Liquide lié à l’hy­dro­gène est basée à Sassenage », rap­pelle en effet l’en­tre­prise.

 

 

L’hydrogène, « solution clé de la transition énergétique » ?

 

 

Comme la cen­taine de sta­tions hydro­gènes conçues par Air Liquide dans le monde, celle de Dubaï per­met­tra aux véhi­cules élec­triques à hydro­gène de se rechar­ger en moins de 5 minutes et leur assu­rera une auto­no­mie d’en­vi­ron 500 kilo­mètres, affirme la société. Tout un sym­bole : Dubaï déte­nait encore, en 2015, le record du nombre de voi­tures par habi­tants, selon Turbo.

 

La station hydrogène de Dubaï © Air Liquide

La sta­tion hydro­gène de Dubaï. © Air Liquide

 

Et le groupe de sou­li­gner qu’il maî­trise toutes les étapes de la filière hydro­gène. « Air Liquide maî­trise l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en hydro­gène, de la pro­duc­tion au sto­ckage, à la dis­tri­bu­tion et au déve­lop­pe­ment d’applications pour les uti­li­sa­teurs finaux, contri­buant ainsi à la géné­ra­li­sa­tion de l’utilisation de l’hydrogène comme éner­gie propre », pré­cise ainsi l’en­tre­prise. Avant de rap­pe­ler qu’elle est à l’o­ri­gine de Hydrogen Council, « ini­tia­tive mon­diale visant à posi­tion­ner l’hy­dro­gène parmi les solu­tions clés de la tran­si­tion éner­gé­tique ».

 

FM

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
4313 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.