Clinatec développe des implants cérébraux et des neuroprothèses. Une alliance des technologies et des neurosciences non sans risques selon ses détracteurs.

Tables rondes sur le trans­hu­ma­nisme : les rai­sons d’une annu­la­tion… très discrète

Tables rondes sur le trans­hu­ma­nisme : les rai­sons d’une annu­la­tion… très discrète

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Les tables rondes autour des bonnes pra­tiques du trans­hu­ma­nisme, qui devaient se tenir le 12 octobre dans le cadre de la Fête de la science et sus­ci­taient la colère de Pièces et main d’œuvre, étaient en réa­lité annu­lées sans grande publi­cité depuis près de 10 jours… Cachez ce trans­hu­ma­nisme que je ne sau­rais voir ? Retour sur les rai­sons d’une annu­la­tion bien discrète.

Alors que le col­lec­tif Pièces et main d’œuvre (PMO) ful­mi­nait contre la tenue de tables rondes sur le trans­hu­ma­nisme, pré­vues le jeudi 12 octobre sur le cam­pus de Saint-Martin d’Hères dans le cadre de la Fête de la science, l’é­vé­ne­ment était en réa­lité annulé depuis… fin sep­tembre. Sans que l’an­nu­la­tion en ques­tion ne soit men­tion­née sur le pro­gramme télé­char­geable en ligne, ou l’a­genda de l’as­so­cia­tion Technoprog, à l’o­ri­gine de cet événement.

Les orga­ni­sa­teurs auraient-ils cédé aux menaces de PMO, qui appe­lait les « humains d’o­ri­gine ani­male » à « venir mani­fes­ter leur huma­nité à leurs côtés » contre la tenue de ce forum censé évo­quer les « bonnes pra­tiques » du trans­hu­ma­nisme ? Rien n’est moins sûr, puisque le com­mu­ni­qué des oppo­sants à la « tyran­nie tech­no­lo­gique » est pos­té­rieur à la déci­sion d’an­nu­ler la ren­contre. Toutefois, la réac­tion hos­tile du col­lec­tif bien connu était prévisible.

Une « cen­sure de la com­mu­nauté scien­ti­fique » ?

« Le fac­teur PMO était dans les esprits, mais n’a pas contri­bué à l’an­nu­la­tion », nous assure Terence Ericson, membre de Technoprog. L’organisateur de l’é­vé­ne­ment gre­no­blois met l’an­nu­la­tion des tables rondes sur le compte, d’une part, d’une cer­taine inex­pé­rience de sa part, l’ayant amené à com­mettre quelques mal­adresses dans son mode de com­mu­ni­ca­tion avec les cher­cheurs. « Certains labo­ra­toires n’ont, par exemple, pas appré­cié d’être direc­te­ment contac­tés sans être passé préa­la­ble­ment par leur tutelle », nous écrit ainsi ce jeune étu­diant en neurosciences.

Tablettes, smartphones, mais l'humain “augmenté” ne semble pas le bienvenu sur le campus de Saint-Martin d'Hères © Florent Mathieu - Place Gre'net

Tablettes, smart­phones… Mais l’hu­main “aug­menté” ne semble pas le bien­venu sur le cam­pus de Saint-Martin d’Hères © Florent Mathieu – Place Gre’net

D’autre part, Terence Ericson sou­ligne « une cer­taine cen­sure de la com­mu­nauté scien­ti­fique ». Des labo­ra­toires auraient reçu l’ordre de pla­cer l’as­so­cia­tion trans­hu­ma­niste sur liste noire. « C’est une tech­nique sou­vent uti­li­sée que de dési­gner les trans­hu­ma­nistes comme les “irres­pon­sables”, pour évi­ter d’être soi-même visé par les cri­tiques », juge encore le jeune homme. En somme, la com­mu­nauté scien­ti­fique de Grenoble dési­gne­rait Technoprog à la vin­dicte afin d’é­vi­ter « d’être visée par les cri­tiques sur l’é­thique de [ses] recherches ».

L’Université Grenoble-Alpes assume l’annulation

La salle de l'Aquarium, sur le campus de Saint-Martin d'Hères. © Crous de Grenoble

La salle de l’Aquarium, sur le cam­pus de Saint-Martin d’Hères. © Crous de Grenoble

De son côté, l’Université-Grenoble-Alpes (UGA) explique qu’elle est bel et bien à l’o­ri­gine de l’an­nu­la­tion de ce forum. Raison invo­quée : la pro­po­si­tion ini­tiale de l’é­vé­ne­ment, telle que pré­sen­tée par l’or­ga­ni­sa­teur, ne cor­res­pon­dait pas à la pro­po­si­tion finale.

L’UGA avait ainsi demandé à ce que des cher­cheurs soient contac­tés pour par­ti­ci­per aux tables rondes, ce qui n’au­rait pas été le cas. Résultat, nous dit l’UGA : « Les condi­tions du débat contra­dic­toires n’é­taient pas réunies, nous avons pré­féré annu­ler ».

En “off”, d’autres voix laissent entendre que la crainte de « troubles » étaient pour­tant pré­sente dans les esprits. Le cli­mat bien peu consen­suel autour du sujet du trans­hu­ma­nisme aurait dis­suadé les ensei­gnants ou cher­cheurs de par­ti­ci­per aux tables rondes.

« Les condi­tions d’un débat serein asso­ciant lar­ge­ment la com­mu­nauté uni­ver­si­taire ne sont pas réunies », est-il noté dans un échange en interne entre les dif­fé­rentes pro­ta­go­nistes que sont le Crous (qui met­tait à dis­po­si­tion le local de l’Aquarium), la Comue et l’UGA.

Un pro­chain débat sur Grenoble ?

Inquiétude face à la polé­mique, mal­adresse ou bla­ck­lis­tage… Les rai­sons de l’an­nu­la­tion sont déci­dé­ment confuses. « Le forum n’é­tait pas orga­nisé dans le but de faire l’é­loge d’un trans­hu­ma­nisme radi­cal, “homme-machine” comme l’a cité PMO. Je suis même per­son­nel­le­ment contre cette idée, je suis très atta­ché à ma condi­tion humaine », assure Terence Ericson fai­sant part de sa « dés­illu­sion ».

« Le forum était avant tout un forum d’é­change, de débat, avec des inter­ve­nants d’o­ri­gines diverses. Nous aurions très bien accepté de rece­voir des per­sonnes pour ou contre le trans­hu­ma­nisme, si celles-ci avaient accepté de débattre et non de com­battre. Et notre asso­cia­tion et moi-même sommes assez déçus des réac­tions de « peurs » que notre forum a pu ren­con­trer », écrit encore le jeune homme.

Avant d’as­su­rer ne pas renon­cer à orga­ni­ser un débat sur le trans­hu­ma­nisme à Grenoble, « sous une nou­velle approche, plus saine et “sécu­ri­sée” ».

FM

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lancement de l’Observatoire de la bio­di­ver­sité Grenoble-Alpes pour créer un atlas citoyen

EN BREF - Dans le cadre d'une journée « Sols et biodiversité » organisée au muséum de Grenoble le 14 avril 2022 par le conseil Lire plus

© UGA
Grenoble accueille le cham­pion­nat de France uni­ver­si­taire 2022 de judo, ces mer­credi 6 et jeudi 7 avril, à la Halle Clémenceau

FOCUS - Grenoble accueille le championnat de France universitaire de judo, ces mercredi 6 et jeudi 7 avril 2022. Plus de 300 judokas - dont Lire plus

Retour du concours Ma thèse en 180 secondes avec la finale Académie de Grenoble le 17 mars à la MC2... et sur YouTube
Retour du concours Ma thèse en 180 secondes avec la finale Académie de Grenoble le 17 mars à la MC2… et sur YouTube

FLASH INFO – Une première étape vers la finale nationale, voire internationale? Jeudi 17 mars, le concours Ma thèse en 180 secondes (MT180) est de Lire plus

Le Bus d'Alerte Républicaine et Démocratique à l'UGA
Le Bus d’alerte répu­bli­caine et démo­cra­tique à l’UGA pour pré­ve­nir des dan­gers de l’abstention à la lumière du passé

EN BREF - Le Bus d’alerte républicaine et démocratique s’est garé au cœur du campus universitaire de Grenoble, ce vendredi 4 mars 2022, à quelques Lire plus

Deux personnes masquées sur la Place des Monts au campus de l'UGA © Simon Marseille - Place Gre'net
L’équipe du Mois déco­lo­nial dénonce le refus de l’UGA de sub­ven­tion­ner l’é­vé­ne­ment ou de lui prê­ter des salles

FLASH INFO – "Nous avons eu la surprise, suite à la demande émanant d’étudiant⸱es de l’UGA de faire face au refus de l’université de subventionner Lire plus

Fermeture pour travaux de la Galerie des Amphis : l'Unef Grenoble dénonce le recours au distanciel
Fermeture pour tra­vaux de la Galerie des Amphis : l’Unef Grenoble dénonce le recours au distanciel

FLASH INFO – Des travaux susceptibles de "profondément impacter" plusieurs filières universitaires sur le campus de Saint-Martin-d'Hères? C'est ainsi que le syndicat Unef Grenoble perçoit Lire plus

Flash Info

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin