Écoquartier Flaubert : un nouveau groupe scolaire, principalement en bois, pour 2021

sep article



EN BREF – Bis repetita. Après l’école Simone Lagrange en cours d’achèvement, la Ville de Grenoble a désigné l’architecte de la deuxième nouvelle école de son Plan écoles. Essentiellement construit en bois lui aussi, l’établissement de 16 classes, situé dans l’écoquartier Flaubert, ouvrira ses portes en 2021. Un projet de pédagogie différenciée pourrait également y voir le jour…

 

 

Dans l’é­co­quar­tier Flaubert en com­plète muta­tion, un tout nou­veau groupe sco­laire de 16 classes ouvrira ses portes en 2021. L’établissement vient s’im­plan­ter en lieu et place de l’an­cien entre­pôt Point P, situé entre les rues Eugène-Sue et George-Sand.

 

Future école Flaubert (nom provisoire) - vue Georges Sand © Ville de Grenoble et Roda

Future école Flaubert (nom pro­vi­soire) – vue George Sand © Ville de Grenoble et Roda

 

L’entrée de l’é­cole se fera par la rue George-Sand. Construite sur un péri­mètre de 7 000 m2, l’é­cole pro­pre­ment dite occupe un peu moins de la moi­tié de cet espace.

 

Bâtie avec 1 000 m3 de bois, estiment les por­teurs du pro­jet, la future école béné­fi­ciera des normes d’i­so­la­tion et de ven­ti­la­tion der­nier cri.

 

Future école Flaubert (nom provisoire) - Patio © Ville de Grenoble et Roda

Future école Flaubert (nom pro­vi­soire) – Patio © Ville de Grenoble et Roda

 

« Elle comp­tera 16 classes, dont 10 per­met­tront d’al­lé­ger les effec­tifs des écoles autour […] les 6 autres d’ac­cueillir les enfants du nou­veau quar­tier en construc­tion », explique Fabien Malbet, adjoint chargé des écoles. Le coût de cette école repré­sente, à lui seul, un tiers de la tota­lité de l’en­ve­loppe consa­crée au Plan écoles de la Ville de Grenoble.

 

 

 « Je veux en faire la maison des enfants… »

 

 

L’établissement comp­tera un seul étage. « Les archi­tectes avaient la liberté de mon­ter jus­qu’à R+2. Au-delà, ce n’est pas très fonc­tion­nel, et les fina­listes ont tous les trois pro­po­sés du R+1 », indique la Société publique locale d’a­mé­na­ge­ment (Spla) Sagès, maître d’ou­vrage délé­ga­taire.

 

Présentation de la maquette de la future école Flaubert, avec Jean-Paul Roda l'architecte, jeudi 21 septembre 2017.© Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Présentation de la maquette de la future école Flaubert, avec Jean-Paul Roda l’ar­chi­tecte, jeudi 21 sep­tembre 2017. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Le bois semble avoir ins­piré les pro­fes­sion­nels. Ainsi, une cen­taine d’ar­chi­tectes ont répondu à l’ap­pel d’offre.

 

L’architecte retenu en juillet der­nier sur les trois fina­listes est Jean-Paul Roda, celui-là même qui a réa­lisé le lycée des Eaux-Claires.

 

Il livre quelques élé­ments sur la phi­lo­so­phie de son pro­jet : « Je veux en faire la mai­son des enfants… avec une forme simple et lisible. Il y aura deux grands halls, l’un pour la mater­nelle, l’autre pour l’élé­men­taire, avec deux ambiances bien dis­tinctes, deux cours tra­ver­santes et une cen­tra­lité. La toi­ture ondu­lée fait écho au contexte ter­tiaire du quar­tier. »

 

 

Abandonnée, l’idée d’une bibliothèque dans l’école

 

 

Afin de mutua­li­ser les espaces, comme il est de bon ton de d’y employer, en vertu d’un usage plus inten­sif des bâti­ments publics, deux salles de l’é­cole – l’une poly­va­lente, l’autre de sport – seront mises à la dis­po­si­tion des asso­cia­tions en-dehors des cours.

 

Samedi 1er juillet 2017, jour de la fermeture de la bibliothèque d'Alliance pour travaux. Réouverture prévue en 2018 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

1er juillet 2017, jour de la fer­me­ture de la biblio­thèque Alliance pour tra­vaux. Réouverture pré­vue en 2018. © Séverine Cattiaux

Motus en revanche sur l’i­dée d’une biblio­thèque au sein de l’é­cole, dont il a été par­fois ques­tion, à l’é­poque où la média­thèque Alliance était pro­mise à une fer­me­ture cer­taine.

 

On n’en parle appa­rem­ment plus donc. Et pour cause, Alliance, actuel­le­ment en tra­vaux, sera tou­jours ouverte – sous la forme d’un tiers-lieu – en 2021.

 

 

Un projet de pédagogie différenciée, à l’ébauche

 

 

Bien que déjà ficelé, le pro­jet des­siné par Roda peut encore évo­luer à la marge, au cours de la démarche de concer­ta­tion qui se déroule jus­qu’en 2019.

 

Présentation de la future école Flaubert, le 21 septembre 2017 avec Fabien Malbet, Adjoint Ecole et Patrimoine Scolaire © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Présentation de la future école Flaubert, le 21 sep­tembre 2017 avec Fabien Malbet, Adjoint école et patri­moine sco­laire © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Le 21 sep­tembre der­nier, à l’oc­ca­sion d’une pre­mière réunion, une tren­taine de per­sonnes – des rive­rains, des membres d’as­so­cia­tions, de l’u­nion de quar­tier, et des ensei­gnants – se sont retrou­vées pour décou­vrir la maquette de l’é­cole. Les pre­miers retours sont posi­tifs, se féli­cite l’ad­joint. Des ensei­gnants en ont pro­fité pour faire connaître leur inté­rêt de déve­lop­per, dans cette école, un pro­jet de péda­go­gie dif­fé­ren­ciée de type Freinet.

 

« On y est plu­tôt favo­rable, dans cette école ou ailleurs. Il faut pour cela un col­lec­tif d’en­sei­gnants volon­taires pour négo­cier avec l’Éducation natio­nale » leur a répondu Fabien Malbet.

 

Séverine Cattiaux 

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
4384 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.