Quasi-consensus à la Région autour de la question des contrats aidés

sep article

Notre indépendance c

Ce n’est qu’un vœu mais pour celles et ceux de l’opposition qui l’ont porté au sein du conseil régional, c’est une demi-victoire, celui-ci ayant quasiment fait consensus. La Région Auvergne Rhône-Alpes devrait ainsi demander au gouvernement de revenir sur sa politique de baisse des contrats aidés et d’accompagner les personnels licenciés.

 

 

Le vœu porté par deux groupes d'opposition ayant obtenu un quasi-consensus, la Région devrait interpeller le gouvernement au sujet des contrats aidés.Une assemblée plénière, au siège du Conseil régional Rhône-Alpes, à Lyon. © Service communication Conseil régional Rhône-Alpes

Une assem­blée plé­nière, au siège du Conseil régio­nal Rhône-Alpes. © Service com­mu­ni­ca­tion Conseil régio­nal Rhône-Alpes

A l’occasion de la ses­sion plé­nière du Conseil régio­nal du 27 sep­tembre, les groupes du Rassemblement citoyen, éco­lo­giste et soli­daire (RCES) et du parti radi­cal de gauche (PRG) ont déposé un vœu deman­dant à Laurent Wauquiez d’intervenir auprès du gou­ver­ne­ment pour « stop­per l’hémorragie » de contrats aidés. Ce vœu a fina­le­ment ral­lié bon nombre de conseillers régio­naux à sa cause, jusque dans l’aile droite de l’hé­mi­cycle.

 

Seule la députée En Marche Olga Givernet s’y est opposée

 

 

« La réduc­tion dras­tique à venir des contrats aidés déci­dée par le gou­ver­ne­ment a inter­pellé nombre d’é­lus de tous bords, excé­dés par une déci­sion qui va mettre à mal de nom­breux ser­vices publics et mettre au chô­mage des mil­liers de per­sonnes, pointe le groupe PRG. Le vœu défendu, à 1 heure du matin, en assem­blée plé­nière, conjoin­te­ment par Sarah Boukaala et Andrea Kotarac, deman­dant que la Région inter­pelle le gou­ver­ne­ment afin qu’il revienne sur sa déci­sion, a donc logi­que­ment et heu­reu­se­ment fait consen­sus. Une triste excep­tion à noter, celle de la dépu­tée En Marche, Olga Givernet qui est inter­ve­nue, bien seule, pour s’y oppo­ser… »

 

En Auvergne Rhône-Alpes, 32 000 contrats aidés ont été signés en 2016. Le chiffre devrait tom­ber à 20 500 en 2017, soit une baisse de 40 %.

 

PC

 

commentez lire les commentaires
1347 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.