David Snug, en dédicace à Grenoble, pour tout savoir sur les 50 classiques de la pop

sep article



FOCUS – Double occasion de découvrir l’univers de David Snug à Grenoble samedi 23 septembre. À la librairie Les Modernes, il dédicacera son recueil de chroniques musicales illustrées par ses soins et sobrement intitulées Ne vous fatiguez pas à écouter ces 50 classiques de la pop, David Snug s’en est occupé pour vous. Puis, il se produira avec son groupe Trotski nautique au bar Le Coq-tail. Où l’on constatera que le duo mérite amplement la note maximale que David Snug lui a attribué dans son ouvrage déjà culte.

 

 

Extrait de Ne vous fatiguez pas à écouter ces 50 classiques de la pop David Snug s'en est occupé pour vous

Extrait de Ne vous fati­guez pas à écou­ter ces 50 clas­siques de la pop David Snug s’en est occupé pour vous

David Snug a deux marottes : la bande des­si­née et la musique, la pre­mière se nour­ris­sant allè­gre­ment de la seconde. « Quand j’étais au lycée, la BD ne m’intéressait pas du tout, jusqu’à ce que je découvre Crumb et l’Association, parce que c’était plus indé et plus per­son­nel », se sou­vient-il.

 

Indépendante, la musique qu’il écoute et pra­tique lui-même au sein du duo Trotski nau­tique – que l’on pourra écou­ter au bar le Coq-tail samedi 23 sep­tembre – l’est aussi. Dans ses albums, il parle donc abon­dam­ment des sujets qui le touchent de près : lui, d’abord, et le rap­port qu’il entre­tient avec la musique qu’il aime, ensuite. Le tout avec une déri­sion qui s’exerce contre tous, à com­men­cer par lui-même. D’où l’efficacité de son humour.

 

On retrouve ces mêmes ingré­dients dans Ne vous fati­guez pas à écou­ter ces 50 clas­siques de la pop, David Snug s’en est occupé pour vous, que vous pour­rez faire dédi­ca­cer par l’auteur him­self à la librai­rie Les Modernes à 18 heures ce même samedi 23 sep­tembre.

 

 

Une lecture essentielle pour briller dans les dîners mondains

 

 

Extrait de Ne vous fatiguez pas à écouter ces 50 classiques de la pop David Snug s’en est occupé pour vous

Extrait de Ne vous fati­guez pas à écou­ter ces 50 clas­siques de la pop David Snug s’en est occupé pour vous

L’ouvrage ne se pré­sente pas comme une BD mais comme un recueil de chro­niques musi­cales illus­trées dont le pro­gramme tient tout entier dans le titre.

 

Et ce en accord avec la ligne édi­to­riale de son édi­teur John Harvey Marwanny. Ce grand spé­cia­liste du « déve­lop­pe­ment per­son­nel sans dou­leur » sera éga­le­ment pré­sent au Coq-tail samedi 23 sep­tembre, en pre­mière par­tie de Trotski nau­tique.

 

En quoi les anec­dotes que dis­pense l’auteur – avec brio ! – sur les stan­dards de la pop sélec­tion­nés par ses soins sont-ils indis­pen­sables à notre bien-être ? « Je ne doute pas un seul ins­tant que vous appren­drez plein de trucs et que vous pour­rez vous la racon­ter grave en soi­rée avec vos amis car, pour une rai­son que j’ignore, la per­sonne qui s’y connaît en pop musique aura tou­jours l’air moins con que les autres », argu­mente l’auteur dans la pré­face à son ouvrage, signée de sa propre main.

 

Propos tem­pé­rés par l’auteur en ces termes : « Dans les milieux dans les­quels j’évolue, c’est sûr que c’est impor­tant de s’y connaître dans la musique indé… Ce qui me fait mar­rer, c’est qu’il y a tou­jours quelqu’un pour être spé­cia­liste de ce groupe que per­sonne ne connaît. »

 

 

Des critères de sélections 100 % objectifs… ou presque

 

 

Mais alors, les 50 albums chro­ni­qués sont-ils aussi “clas­siques” que l’auteur le pré­tend ? Si l’album Nevermind de Nirvana met tout le monde d’accord côté renom­mée, celui de Jean-Luc Le Ténia – certes pro­clamé meilleur chan­teur fran­çais du monde par Didier Wampas – a béné­fi­cié d’un accueil plus… confi­den­tiel.

 

Extrait de Ne vous fatiguez pas à écouter ces 50 classiques de la pop David Snug s’en est occupé pour vous

Extrait de Ne vous fati­guez pas à écou­ter ces 50 clas­siques de la pop David Snug s’en est occupé pour vous

« Les cri­tères que j’ai uti­li­sés c’est qu’il fal­lait quand même que j’aime un petit peu le groupe. Et j’ai quand même fait en sorte que ce soit des clas­siques de la pop indé, de type un peu Inrockuptibles. Un moment, Marwanny me deman­dait de faire Prince ou Stevie Wonder, des trucs comme ça, mais moi j’ai jamais écouté ça, j’y connais rien », recon­naît David Snug.

 

Ce qui explique éga­le­ment la rareté des « clas­siques » une fois pas­sée la bar­rière des années 2000. « J’ai 40 ans et je suis un vieux con. Ce sont essen­tiel­le­ment des groupes que j’ai écou­tés entre 15 et 25 ans. Et puis, je ne com­prends plus grand-chose à ce qui se passe dans la musique aujourd’hui. Les pro­duc­tions se res­semblent de plus en plus. Avec Pro-tools, tous les sons sonnent pareil. »

 

Dans le même esprit, sous la plume de David Snug, les salles de musiques actuelles (Smac) en prennent régu­liè­re­ment pour leur grade. « Je prends sou­vent l’exemple du concert de Nirvana à Reading devant cent mille per­sonnes. On a l’impression qu’ils jouent dans un bar. Maintenant, n’importe quel groupe qui sort d’une rési­dence dans une Smac, avec la lumière et le son qui sont cal­cu­lés, fait le même concert tous les soirs. Tout est normé. On voit plein de groupes comme ça qui sortent. On sait que ça ne durera que le temps d’une tour­née. »

 

Obsolescence qui épargne bien sûr le groupe Trotski nau­tique, qui tourne dans les bars depuis belle lurette. « Il ne fait aucun doute que si Kurt Cobain n’était pas mort, il aurait fait plu­sieurs reprises de Trotski nau­tique. Or Trotski nau­tique n’existait pas encore en 1994, c’est pour­quoi mon Kurt a pré­féré se sui­ci­der, ce qui entraîna sa mort », lit-on dans la chro­nique qui clôt l’ouvrage en décer­nant un 10/10 au groupe Trotski nau­tique, comme de droit.

 

Adèle Duminy

 

 

Une orthographe qui fait saigner les yeux des défenseurs de la langue française

 

Mais pour­quoi un tel mas­sacre ? « En temps nor­mal, je fais pas mal de fautes d’inattention parce que je suis étourdi. Comme au départ, je lais­sais des fautes sur mon blog et que je n’avais que des retours là-des­sus, je me suis dit autant en mettre par­tout. »

 

Infos pratiques 

 

Ne vous fati­guez pas à écou­ter ces 50 clas­siques de la pop, David Snug s’en est occupé pour vous, paru chez Marwanny Corporation

 

Samedi 23 sep­tembre : dédi­cace de David Snug à la librai­rie Les Modernes, à 18 heures

 

Concert de Trotski Nautique au Coq-tail, à par­tir de 20 h 30

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
2059 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.