Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Cohabitation du GF38 et du FCG au Stade des Alpes : la Métropole à l’initiative d’une instance tripartite

sep article

La question du partage du stade des Alpes entre football et rugby a été source de tensions ces derniers mois. Afin de tenter de les régler, la Métropole a décidé de créer une instance tripartite avec le GF38 et le FCG rugby. Une initiative saluée par les deux clubs.

 

 

Cette instance « permettra d’inscrire dans la durée un dialogue renforcé et, ainsi, [d’]approfondir le partenariat, encore en devenir, qui fait vivre cette enceinte sportive. Ce dialogue aura pour priorité de résoudre les conflits des calendriers ou “doublons” de la saison sportive en cours », indique la Métropole par voie de communiqué.

 

Supporters au match du 13 mai 2017, GF38 - Le Puy, Stade des Alpes, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Les Red Kaos 94, groupe de supporters du GF38, étaient montés au créneau à la mi-août sur le problème du partage du stade des Alpes. © Chloé Ponset

En plein été, le problème du télescopage des calendriers entre football et rugby avait refait surface. Le vendredi 25 août à 20 heures, le GF38 devait accueillir Dunkerque au stade des Alpes, pendant que le FCG devait recevoir Massy.

 

Les Red Kaos 94 étaient alors montés au créneau. Ce groupe Ultra de supporters du GF38 demandait que le foot soit prioritaire sur le rugby en cas de doublon et que leur club ne soit pas contraint de jouer le jeudi. Finalement, une solution avait été trouvée : le match des footballeurs avait été décalé par le diffuseur télé (Canal + Sport) au samedi 26 août.

 

 

Un contexte favorable au rapprochement

 

 

Ces prochaines semaines, le contexte semble propice à un rapprochement entre les deux clubs. La Métropole l’a bien noté. « Les calendriers respectifs s’avèrent pleinement compatibles au cours des prochaines semaines et laissent ainsi le temps nécessaire au dépassement des difficultés susceptibles d’apparaître par la suite », indique-t-elle.

 

Il n’y a plus qu’une date a priori qui pose problème : le vendredi 8 décembre où le GF38 est censé recevoir Chambly et le FCG, Soyaux-Angoulême. « Au-delà, il s’agira d’identifier les évolutions du Stade des Alpes de nature à faciliter son utilisation par les deux clubs de manière pérenne », ajoute la Métropole.

 

Eric Pilaud, le président du FCG, salue, comme son homologue du GF38 Stéphane Rosnoblet, salue l'initiative de la Métropole. © LG

Eric Pilaud, le président du FCG rugby, comme son homologue du GF38 Stéphane Rosnoblet, se montre enthousiaste par rapport à l’initiative de la Métropole. © LG

 

Stéphane Rosnoblet se félicite de cette initiative. « Le GF38 apprécie à sa juste valeur l’initiative de la Métropole et de son président, Christophe Ferrari, en faveur d’un dialogue avec le FCG rugby comme avec le délégataire quant aux conditions d’utilisation du Stade des Alpes », indique le président du club de football grenoblois. « Ces échanges nécessaires nous semblent à même de régler la plupart des situations encore complexes à ce jour. Nous ne doutons pas que le dialogue nous permettra d’envisager un fonctionnement convenant à tous. »

 

Même son de cloche chez son homologue du rugby Éric Pilaud. « Le FCG rugby participera avec enthousiasme à une réflexion commune sur une utilisation optimale du stade des Alpes, dans le respect de l’identité de chaque club et de [ses] supporters. Grenoble et sa métropole méritent d’avoir des clubs au top niveau évoluant dans de belles conditions. »

 

LG

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
2356 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. (a) cette cohabitation est impossible deux clubs pro ont besoin de la maîtrise de leur équipement sportif pour bien fonctionner
    (b) ce qui est drôle c’est tout ça a mis un an à se mettre en place. Tenez, on va publier le bazar d’il y a un an, histoire qu’on rigole bien.

    sep article