L’accord entre l’État et les sociétés d’autoroute cachait des hausses de péage

sep article



Les sociétés d’autoroute se sont vu promettre une hausse de leurs tarifs. C’est notamment ce que contient l’accord, que Bercy a toujours refusé de communiquer, signé en avril 2015 entre les sociétés concessionnaires, d’une part, et Emmanuel Macron et Ségolène Royal, d’autre part, respectivement ministres de l’Économie et de l’Écologie.

 

 

Dans l'accord avec Bercy longtemps resté secret, les sociétés d'autoroute ont obtenu une hausse des tarifs et l'allongement de la durée des concessions.Raymond Avrillier, dans les locaux de l'Ades. © Nils Louna - placegrenet.fr

Raymond Avrillier, dans les locaux de l’Ades. © Nils Louna – placegrenet.fr

Raymond Avrillier le récla­mait depuis plu­sieurs mois. Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble lui avait même donné rai­son, enjoi­gnant Bercy de com­mu­ni­quer ces docu­ments publics. Un accord visi­ble­ment com­pro­met­tant, Bercy s’é­tant pourvu en cas­sa­tion auprès du Conseil d’État…

 

Et un accord resté secret donc, jus­qu’à ce qu’une équipe de France 2 ne mette oppor­tu­né­ment la main sur le docu­ment, confir­mant les soup­çons du mili­tant de l’Ades. L’accord ne scelle pas seule­ment le ral­lon­ge­ment de douze ans de la durée des conces­sions. En échange de l’en­ga­ge­ment à finan­cer 3,2 mil­lions d’eu­ros de tra­vaux sur dix ans, les socié­tés conces­sion­naires ont obtenu une aug­men­ta­tion de leurs tarifs. Ce que détaille l’Ades sur son site.

 

En plus de l’allongement de la durée des conces­sions de l’A48 et de l” A51 jusqu’au 30 sep­tembre 2036, Area a ainsi négo­cié, et obtenu, une hausse des tarifs de 0,81 % en 2016, 0,21 % en 2017 et 0,76 % en 2018. Pour les années de 2019 à 2023, les tarifs devraient aug­men­ter chaque année 0,26 %.

 

Une très bonne opération pour les sociétés d’autoroute

 

La qualité de l'air étant toujours aussi mauvaise, le dispositif est réactivé à Grenoble. Retour à la case départ et… aux limitations de vitesse.

© Véronique Serre / Place Gre’net

Ce n’est visi­ble­ment pas tout. Area a, de son côté, visi­ble­ment obtenu un petit bonus. « Une majo­ra­tion des tarifs, valo­ri­sée à 8,8 mil­lions d’eu­ros hors taxe (valeur juillet 2012), sera appli­quée à l’ensemble des véhi­cules entrant ou sor­tant aux bar­rières pleine voie de Voreppe et du Crozet, à l’occasion de la hausse annuelle des tarifs sui­vant la reprise en exploi­ta­tion par la société conces­sion­naire de l’autoroute A480…», détaille l’ac­cord repris sur le site de l’Ades.

 

« Une majo­ra­tion des tarifs, valo­ri­sée à 2,2 mil­lions d’eu­ros hors taxe (valeur juillet 2012), sera appli­quée à l’ensemble des véhi­cules entrant ou sor­tant aux bar­rières pleine voie de Voreppe et du Crozet, à l’occasion de la hausse annuelle des tarifs sui­vant la mise en ser­vice de l’opération de mise à niveau de l’autoroute A480 entre Saint-Égrève et Claix, incluant l’élargissement à 2 × 3 voies de l’A480 entre le dif­fu­seur de la RN481 et le dif­fu­seur de la RN87. »

 

Une bonne opé­ra­tion pour les socié­tés d’au­to­route. Moins bonne pour le contri­buable. « Évidemment, les détails des cal­culs qui fondent les avan­tages que pourra en tirer le conces­sion­naire pour se rem­bour­ser des 300 mil­lions d’investissements qu’il doit faire sur l’A480 ne sont pas com­mu­ni­qués, sou­ligne l’as­so­cia­tion. Il est à parier que dans quelques années l’Arafer (l’a­gence de régu­la­tion des acti­vi­tés fer­ro­viaires et rou­tières, ndlr) pourra démon­trer qu’encore une fois l’État aura été très géné­reux avec le por­te­feuille des usa­gers des auto­routes. »

 

PC

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
2195 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.