Conférence de Sergio Ocampo à Grenoble sur les violences faites aux journalistes au Mexique

sep article



« Mourir au Mexique : Journalisme, narcotrafic et violences politiques ». Tel est le sujet de la conférence-débat donnée par le journaliste mexicain Sergio Ocampo mardi 19 septembre à 19 h 30, à la Maison des associations de Grenoble. Une rencontre organisée par le comité isérois de l’association France Amérique latine (FAL).

 

 

Correspondant de La Jornada, dans l’État du Guerrero, Sergio Ocampo a récem­ment été agressé et menacé de mort. Il a notam­ment cou­vert l’af­faire des “Enlèvements d’Iguala”, soit la dis­pa­ri­tion dans la ville d’Iguala de 43 étu­diants de l’École nor­male rurale de Ayotzinapa le 26 sep­tembre 2014. Les auto­ri­tés mexi­caines sus­pectent le maire d’Iguala et son épouse d’être à l’o­ri­gine de ces enlè­ve­ments, en lien avec un groupe mafieux local.

 

 

36 journalistes tués au Mexique depuis 2012

 

 

L’association France Amérique Latine orga­nise la tour­née en France de Sergio Ocampo « afin de témoi­gner de la situa­tion de ses confrères et consœurs au Mexique ». Le Mexique est en effet l’un des pays (hors zones de guerre) les plus dan­ge­reux pour les jour­na­listes. On compte 36 assas­si­nats depuis le début du man­dat pré­si­den­tiel d’Enrique Peña Nieto fin 2012.

 

Trafic et violences politiques : 36 journalistes ont été assassinés au Mexique depuis le début du mandat du nouveau président fin 2012. DR

Trafic et vio­lences poli­tiques : 36 jour­na­listes ont été assas­si­nés au Mexique depuis le début du man­dat du nou­veau pré­sident fin 2012. DR

 

La venue à Grenoble du jour­na­liste de La Jornada est éga­le­ment sou­te­nue par les asso­cia­tions Acip-Asado (Association pour la coopé­ra­tion inter-peuples), le CIIP (Centre d’in­for­ma­tion inter-peuples) et Maison Latina.

 

 

FM

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1617 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.