Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

L’Unicef recherche des bénévoles sur tout le territoire isérois

sep article

Le comité national français du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) repart en quête de bénévoles en Isère. L’Unicef, qui œuvre depuis soixante dix ans pour protéger et défendre les droits des enfants dans le monde, recherche des chargés de mission ainsi que des bonnes volontés pour renforcer ses pôles existants.

 

 

L'Unicef Isère au service de la protection des enfants dans le monde recherche des chargées de mission et des bénévoles pour renforcer les pôles existants.Enfants roms dans une classe « spéciale » avec des enfants souffrants de handicaps légers en Slovaquie. © Al - Amnesty

Enfants roms dans une classe « spéciale » avec des enfants souffrants de handicaps légers en Slovaquie. © Al – Amnesty

L’Unicef lance un appel à bénévoles en Isère pour soutenir la collecte des fonds nécessaires au financement des programmes de terrain menés dans les pays en développement. Depuis 1946, l’agence de l’Organisation des Nations unies vise ainsi à améliorer et promouvoir la condition des enfants : protection, santé des nouveaux-nés, vaccination et lutte contre le sida, éducation, égalité hommes-femmes…

 

 

L’Unicef recherche des chargés de mission

 

 

L’Unicef Isère recherche en particulier des chargés d’animations ludiques et pédagogiques auprès d’établissements scolaires et centres de loisirs pour sensibiliser le public aux droits des enfants et à leur situation dans le monde.

 

L'Unicef Isère au service de la protection des enfants dans le monde recherche des chargées de mission et des bénévoles pour renforcer les pôles existants.Enfants du Niger.

Enfants du Niger. DR

Le comité isérois manque aussi de chargés d’événements pour faire connaître les projets auprès des médias locaux en lien avec le pôle communication, et pour participer à des manifestations (forums, salons…) ou en organiser. Il recherche en outre des référents Ville Amie des Enfants, pour accompagner les élus et agents municipaux à mettre en œuvre des partenariats avec l’Unicef France, ainsi que des chargés du recrutement, suivi et formation des bénévoles.

 

 

Les bénévoles formés pour participer aux actions

 

 

Le comité sollicite également les bonnes volontés dans le domaine de la communication afin de promouvoir l’action d’Unicef Isère à l’extérieur – auprès des médias, collectivités, associations… – ou en interne pour informer les bénévoles. Mais aussi pour la prospection d’entreprises partenaires d’événements « au profit de l’Unicef » ou pour accompagner des jeunes collégiens, lycéens, étudiants souhaitant rejoindre les pôles Jeunes Ambassadeurs et Campus. Enfin, pour la campagne de vente de cartes et de cadeaux solidaires de l’automne.

 

Unicef Isère offre aux bénévoles qui s’engagent à ses côtés l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences par la formation à ses missions. En ce début d’année scolaire, quatre réunions d’accueil des nouveaux bénévoles sont programmées sur deux jours – les mercredis 13 et 27 septembre à 14 heures et à 18 heures – au local d’Unicef Isère, 10 rue Humbert II à Grenoble.

 

VM

 

Plus d’informations :

Marie Noëlle Gagnepain : 06 87 00 90 22 – unicef38@unicef.fr

 

Nord-Isère :

Si vous habitez dans le secteur de Saint-Jean-de-Bournay/Bougoin/Vienne, prenez contact avec Jonathan Gozard, responsable de l’antenne Nord-Isère : unicef38.nordisere@gmail.com

 

Si vous habitez le secteur de Saint-Marcellin, ville amie des Enfants de l’Unicef, n’hésitez pas à vous rapprocher de Monique Montreynaud (moniq.montreynaud@wanadoo.fr) qui recherche activement des bénévoles pour faire vivre un partenariat de l’Unicef avec la ville.

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
727 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Bonjour.
    En lisant Le message sur la ligne, je me suis sentie le courage de participer sur ce que vous demandez. J’habite au Burundi. En regardant comment nos chers enfants souffrent suite au différents conditions de vie défavorable ,en moi est né un sujet de soutenir ceux de mes proches ,mais mes conditions de vie ne me permet pas de le faire autant que je veux. Je cherche l’aide moral que matériel.

    sep article