Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Schneider Electric se rapproche d’Aveva et devient le n° 1 mondial des logiciels industriels

sep article

Schneider Electric a annoncé se rapprocher d’Aveva en vue de se positionner comme le leader mondial des logiciels industriels et d’ingénierie. L’annonce a été faite officiellement ce 5 septembre : après deux tentatives de rapprochement en 2015 et 2016, le spécialiste français des équipements électriques et l’éditeur de logiciels britannique vont fusionner une partie de leurs activités.

 

 

Schneider Electric Grenoble, quartier de la presqu'île © Chloé Ponset - Place Gre'net

Schneider Electric Grenoble, quartier de la presqu’île. © Chloé Ponset – Place Gre’net

L’alliance ressemble davantage à une prise de contrôle de Schneider Electric. Le groupe français détiendra, dans un premier temps, 60 % du nouveau groupe ainsi constitué – dénommé Nouveau groupe Aveva et dont le siège est basé à Cambridge – mais il s’autorise d’ores et déjà à augmenter sa participation jusqu’à 75 %, d’ici une période de dix-huit mois.

 

« A l’issue de cette période, Schneider Electric ne sera plus soumis à aucune restriction concernant l’acquisition d’actions ou le lancement d’offres publiques », indique le groupe.

 

 

Un chiffre d’affaires attendu de près de 715 millions d’euros

 

 

Schneider Electric va ainsi verser près de 600 millions d’euros à Aveva. Quant au Britannique, il prévoit de distribuer 109 millions d’euros aux actionnaires, « ce montant représentant une part significative de la position de trésorerie excédentaire présente sur le bilan d’Aveva », précise Schneider Electric dans son communiqué. « Le reste de la trésorerie détenue au bilan d’Aveva estimée avec prudence permettra de couvrir les coûts de transaction ainsi que les besoins en fonds de roulement d’Aveva. »

 

La nouvelle entité, dont le chiffre d’affaires pèsera près de 715 millions d’euros, pourra ainsi proposer une gamme complète de produits mais aussi se positionner sur « de potentielles opportunités d’acquisition ».

 

En juillet, Schneider Electric avait racheté pour plus d’un milliard d’euros l’Américain Asco Power Technologies, leader sur le marché des commutateurs de transfert automatique (CTA, la gestion de l’alimentation électrique) en Amérique du Nord. L’acquisition de cette entreprise centenaire a permis à Schneider Electric, jusque-là leader du marché des CTA en Chine, de se positionner comme leader mondial sur ce marché.

 

PC

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
743 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.