Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Stéphane Gemmani met en garde Laurent Wauquiez quant à l’usage de l’argent public

sep article

La candidature du président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, à la tête du parti Les Républicains suscite des réactions tous azimuts. Alors que Valérie Pécresse n’exclut pas de quitter le parti du fait d’une certaine « porosité avec le FN », le conseiller régional d’opposition grenoblois Stéphane Gemmani s’est fendu d’un message sur son blog, assorti d’une mise en garde quant à l’usage qui pourrait être fait de l’argent public.

 

 

Laurent Wauquiez, salon Mountain Planet 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Laurent Wauquiez, candidat à la présidence de LR. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

« En annonçant urbi et orbi que vous aviez choisi de vous consacrer à 100 % à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, vous aviez réussi à faire accroire l’idée que vous vous étiez résolu à remplir entièrement le mandat que vous tenez des élections de décembre 2015, souligne Stéphane Gemmani. Vos promesses n’auront pas survécu à l’été et c’est la rechute, bête et brutale. Vous voilà en candidat à la présidence de « Les Républicains ». Ce n’est pas encore « de la République » mais personne ne doute que vous toisez déjà le bureau du Palais de l’Élysée afin de vérifier s’il est à la mesure de l’idée que vous avez de votre talent ».

 

De fait, non cumul des mandats oblige, Laurent Wauquiez ne pouvait conserver tout à la fois son mandat régional et prétendre à un strapontin dans l’hémicycle du Palais Bourbon.

 

Le poste de député remisé aux oubliettes, le président de Région brigue désormais celui de numéro 1 de son parti, dont les élections sont prévues en décembre prochain.

 

 

« Éviter que l’argent public ne serve vos desseins politiques »

 

 

C’est plus particulièrement sur l’usage qui pourrait être fait des deniers publics à de telles fins que l’élu grenoblois met en garde Laurent Wauquiez.

 

« Vous allez entrer en campagne et donc dans une période à la faveur de laquelle la vie de votre parti et celle de notre Région auront à s’écarter l’une de l’autre pour éviter que l’argent public ne serve vos desseins politiques. Compte tenu de la bévue ancillaire de Shanghai qui vous a valu une visite matinale au conseil régional, je vous demande, dans cette [sic] exercice de bienveillance que j’ai décidé de mener à votre endroit, de veiller scrupuleusement à ce que pas un seul centime d’euro des contribuables de notre belle et grande Région ne soit dépensé et cela même fortuitement, dans le cadre de votre campagne interne. »

 

Soirée électorale à la Préfecture de Grenoble. 23 avril 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Stéphane Gemmani. Soirée électorale à la Préfecture de Grenoble. 23 avril 2017. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

En février dernier, Stéphane Gemmani avait enjoint Laurent Wauquiez de rendre public le coût de son voyage en Chine. Si, officiellement, il s’agissait de préparer les Jeux olympiques de 2022, certains soupçonnent le président de Région d’en avoir profité pour faire la campagne présidentielle de François Fillon, et ce sur les deniers de la région.

 

Une accusation relayée par le conseiller régional d’opposition qui n’avait pas hésité à parler de « détournements de fonds » alors que l’enquête préliminaire ouverte en février dernier pour ce chef d’accusation est toujours en cours. Laurent Wauquiez a, de son coté, porté plainte contre Stéphane Gemmani pour dénonciation calomnieuse.

 

PC

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
853 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement
    Et les mots pour le dire arrivent aisément »
    aimait à répéter un de mes profs de français en citant Boileau.
    Merci M. Gemmani, j’ai bien ri sur tout à cette phrase :
    « … mais personne ne doute que vous toisez déjà le bureau du Palais de l’Élysée afin de vérifier s’il est à la mesure de l’idée que vous avez de votre talent ».
    C’est très bien vu 😉

    sep article
  2. Bon, Stéphane Gemmani a déjà une plainte pour dénonciation calomnieuse au derrière.

    Si en plus il met en garde Wauquiez, que nous n’aimons pas, qui est plus malin que lui et nous réunis, il va finir bien habillé pour l’hiver…

    Que ne faut-il pas faire pour la com’…

    sep article