Seules deux communes de l’agglomération grenobloise reviennent à la semaine de quatre jours

sep article

DÉCRYPTAGE – En Isère, 37 % des communes passent à l’organisation des temps scolaires sur quatre jours dès cette rentrée, selon le Rectorat. Alors que les grandes villes du département, dont Grenoble, conservent le système en vigueur, les écoles maternelles et élémentaires situées dans les zones rurales préfèrent déroger à la semaine de neuf demi-journées. Une modification des rythmes scolaires qui, concernant la métropole grenobloise, ne sera adoptée que par deux communes. En l’occurrence, Brié-et-Angonnes et Noyarey. Tour d’horizon des enjeux liés à cette décision.

 

 

C'est la rentrée scolaire ! © Joël Kermabon - placegrenet.fr

C’est la rentrée scolaire ! © Joël Kermabon – placegrenet.fr

Quatre ou cinq jours à l’école ? Tel est le dilemme auquel les villes de toute la France ont été confrontées le 28 juin dernier, lors de la parution du décret les autorisant à revenir, si elles le souhaitaient, à une organisation des temps scolaires sur quatre jours.

 

Dans l’académie de Grenoble, comme cela figure sur le site du gouvernement, 35 % des municipalités se sont ainsi résolues à abandonner le dispositif actuel et à opter pour un retour aux rythmes scolaires d’avant la réforme Peillon.

 

Qu’est-ce qui va changer concrètement ? Exit, au moins partiellement, la semaine de neuf demi-journées instaurée en 2013, sous le quinquennat Hollande. À partir de septembre, une école primaire sur trois va mettre en place de nouveaux horaires : s’il n’y a plus de classes le mercredi matin, en contrepartie, les journées du lundi, mardi, jeudi et vendredi seront allongées de 45 minutes.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2454 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.