Bannière NL JEP 2021
Pour le rapporteur du projet de loi sur le Lyon-Turin, la décision du gouvernement, incohérente, contrariera le redressement économique de la France.

Michel Destot : La pause du Lyon-Turin est “en complète contradiction avec les engagements du candidat Macron”

Michel Destot : La pause du Lyon-Turin est “en complète contradiction avec les engagements du candidat Macron”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ENTRETIEN – Michel Destot ne s’en cache pas, il est un fervent partisan de la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin. Rapporteur du projet de loi entre la France et l’Italie, missionné par Manuel Valls pour trouver de nouvelles sources de financement pour les travaux du tronçon transfrontalier, l’ex-député socialiste de l’Isère ne décolère pas depuis qu’Élisabeth Borne, ministre déléguée aux Transports, a annoncé mettre projet sur « pause ». Pour l’ex-maire de Grenoble, le Lyon-Turin n’est pas seulement un projet environnemental ou économique. Il est d’abord stratégique.

 

 

Que pensez-vous de l’annonce du gouvernement de vouloir réexaminer les grands projets d’infrastructures de transport, dont le Lyon-Turin ?

 

De quoi s’agit-il au juste ? D’une déci­sion concer­nant le tun­nel de base ou de celle rela­tive aux accès ? S’il s’agit de la sec­tion trans­fron­ta­lière, dont cer­tains tra­vaux ont déjà été enga­gés et qui cor­res­pond à un enga­ge­ment tri­par­tite (UE, Italie et France) rati­fié par les par­le­ments natio­naux, on est en droit de s’interroger sur une telle déci­sion uni­la­té­rale. La part de l’investissement pour la France s’élèvera à envi­ron 200 mil­lions d’euros par an pen­dant la durée du chan­tier. Ce mon­tant pourra être financé en bonne par­tie par l’eurovignette, ainsi que nous l’avions pro­posé, Michel Bouvard et moi, dans notre rap­port par­le­men­taire au Premier ministre.

 

Michel Destot © Nils Louna - placegrenet.fr

Michel Destot. © Nils Louna – pla​ce​gre​net​.fr

 

 

Cette déci­sion vous surprend-elle ?

 

Elle est en tout cas en com­plète contra­dic­tion avec les enga­ge­ments du can­di­dat Macron pen­dant la cam­pagne pré­si­den­tielle, aussi bien concer­nant la poli­tique euro­péenne que celle rela­tive aux dépla­ce­ments. Il par­lait alors avec force de relance de l’Europe à tra­vers notam­ment des pro­jets d’investissement comme le Lyon-Turin.

 

Il évo­quait d’engager « en même temps », la mon­tée en charge du fret fer­ro­viaire (pour com­bler le retard consi­dé­rable de la France en la matière), l’entretien du réseau ferré natio­nal et la réa­li­sa­tion de grandes infra­struc­tures comme le Bordeaux-Toulouse, le canal Seine-Nord et sur­tout le pro­jet Lyon-Turin.

 

Michel Destot © Nils Louna - placegrenet.fr

Michel Destot © Nils Louna – pla​ce​gre​net​.fr

Que devient cette poli­tique « d’équilibre » ? Comment peut-on renier ses enga­ge­ments en aussi peu de temps, sur­tout quand on se fait le chantre de la mora­li­sa­tion de la vie poli­tique ? Et puis com­ment rendre effi­cientes des déci­sions ponc­tuelles sans les ins­crire dans une poli­tique d’ensemble à moyen et long terme ?

 

Nous assis­tons à une série d’annonces gou­ver­ne­men­tales où l’on perd le fil de la cohé­rence éco­no­mique, sociale et envi­ron­ne­men­tale d’ensemble. Au nom de la réduc­tion désor­don­née, sinon déses­pé­rée, des défi­cits publics, on crée incom­pré­hen­sions et malaises sur tous les fronts (défense natio­nale, col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, éner­gie, aide publique au loge­ment…). Et les consé­quences à terme rap­pro­ché de ces déci­sions, au-delà de l’impopularité et de l’inefficacité, seront de contra­rier le redres­se­ment éco­no­mique et social de notre pays.

 

 

Les raisons d’être de la ligne ferroviaire Lyon-Turin ont bien évolué avec le temps. D’abord dédiée au trafic voyageurs, puis au fret et désormais au report modal, cette nouvelle ligne semble naviguer au fil des critiques de ses opposants, sans véritable ligne directrice…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Baisse de l’offre de service : le collectif pour la gratuité des transports publics interpelle les élus du Smmag

  EN BREF - Le collectif pour la gratuité des transports a remis une lettre ouverte, jeudi 20 mai, au président du Syndicat mixte des Lire plus

La Tag met fin aux billets magnétiques 10 voyages, remplacés par une carte Oùra anonyme
La Tag met fin aux billets magnétiques 10 voyages, remplacés par une carte Oùra anonyme

  FLASH INFO – Changement pas si anodin dans le système de billettique des Transports de l'agglomération grenobloise (Tag). À compter de la mi-avril, les Lire plus

Manifestation pour la gratutié des transports le 20 mars 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : une centaine de manifestants ont demandé la gratuité des transports dans l’agglomération

  REPORTAGE - Un peu plus d'une centaine de personnes ont défilé dans les rues de Grenoble vendredi 12 mars pour demander la mise en Lire plus

Affluence sur le réseau Tag
Gel des tarifs des transports en commun prévu à la rentrée dans l’agglomération grenobloise

  FIL INFO – Le Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (Smmag) vient d’annoncer un gel de ses tarifs pour la rentrée de septembre Lire plus

Déconfinement : lignes des bus et tram adaptées, fin de la gratuité et… un appel au civisme pour éviter la ruée

  FOCUS - Fin de la gratuité dans les bus et tram de la Métropole de Grenoble et du Grésivaudan et retour à la quasi-normale Lire plus

Autorité organisatrice de la mobilité : Jean-Pierre Barbier accusé de « vaines polémiques » par les élus d’opposition

  FIL INFO — Passe d'armes entre le président du Département et les élus d'opposition socialistes et RCSE. En cause ? Les déclarations de Jean-Pierre Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

17/09

12h16

|

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

L'Oeil de Perotto sur Place Gre'net : Enedis s'associe à Gulplug pour expérimenter le branchement automatique des véhicules électriques.

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Espace Aragon

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin