Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Village by CA : le Crédit agricole, banque et… incubateur de start up à Grenoble

sep article

FOCUS – Depuis 2013, le Crédit agricole accompagne financièrement les start up. Dès cet automne, il va les couver. Village by CA, l’incubateur à entreprises innovantes de la banque verte, s’installe dans le centre-ville de Grenoble où il accueillera, conseillera et guidera trois à quatre start up. Avant de monter en puissance. Une fois déménagé sur la Presqu’Île en 2019, il devrait en biberonner dix fois plus.

 

 

Le Totem © Séverine Cattiaux

Village by CA, l’incubateur de start up du Crédit agricole, ouvre ses portes cet automne à Grenoble.

 

Cette “couveuse” va s’installer dans le centre-ville, au sein du bâtiment Totem de la French Tech. Elle y accueillera à terme une dizaine d’entreprises “innovantes” qu’elle biberonnera en tout et pour tout pendant deux ans.

 

Dans un premier temps, seules trois ou quatre start up seront sélectionnées, au terme de l’appel à candidatures qui se terminera fin juillet. Une seconde vague devrait suivre début 2018, l’objectif étant d’intégrer progressivement les nouveaux venus au sein de la communauté.

 

 

Village by CA, filiale de la caisse régionale du Crédit agricole

 

 

Le village, qui sera une filiale de la caisse régionale Sud Rhône-Alpes, fait office de pépinière, soit de lieu d’accueil et de rencontres, mais pas seulement. Il propose toutes sortes de services, comptables, juridiques, mais aussi des conférences et des ateliers et jusqu’à un accompagnement personnalisé. Mais surtout, une mise en réseau avec tout un tas de partenaires de la banque, que ce soit des entreprises, des chambres consulaires ou des collectivités locales et ce sur tout l’Hexagone.

 

La banque mutualiste compte d’ailleurs bien mailler tout le territoire : quinze villages sont d’ores et déjà sur les rails, regroupant près de trois cents start up, et une vingtaine devrait avoir vu le jour d’ici fin 2017.

 

Bureau du village by CA à Paris © Crédit agricole

Bureau du Village by CA à Paris. © Crédit agricole

 

Si le “startuper” n’est pas officiellement tenu d’ouvrir un compte en banque auprès du Crédit agricole, il se doit de verser un abonnement en échange de l’occupation des lieux. Compter 250 euros par mois pour deux postes de travail en open space et jusqu’à 750 euros par mois pour six postes de travail en bureau.

 

Le Crédit agricole a également mis en place une prestation spéciale, dite hors murs, réduite à 200 euros par mois, pour les entreprises qui ne font que “passer”, le village étant ouvert aux start up de l’Isère, mais aussi de la Drôme, de l’Ardèche et du sud-est lyonnais.

 

 

Un montant de l’investissement qui reste confidentiel

 

 

Pour la banque mutualiste, il s’agit là de la suite logique de ce qui a été mis en place il y a quatre ans. “En 2013, on a mis en place un accompagnement financier, rappelle le chef de projet du village grenoblois, Brice Lemoine. De par notre réseau, on a une vraie valeur ajoutée. Autant en faire profiter. L’idée est d’avoir une dynamique de soutien de notre territoire”. Dynamique de soutien dont la banque, on l’imagine bien, espère bien retirer quelques fruits…

 

Le jeu doit sûrement en valoir la chandelle. En 2019, le village by CA devrait déménager du côté de la Presqu’Île, sur 1 700 mètres carrés au sein de l’Open Innovation Center, non loin du futur siège de la caisse régionale en construction. Là, il accueillera à terme entre trente et quarante start up. Combien la banque mutualiste a-t-elle investi dans ce projet ? Nous n’en saurons rien. “Le Crédit agricole ne communique pas sur ce point là”, répond Brice Lemoine.

 

Patricia Cerinsek

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
3924 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.