Collège Aimé Césaire : personnels et parents dénoncent les baisses de personnel prévues

sep article



Le personnel et les parents d’élèves du collège grenoblois Aimé Césaire appelaient à un rassemblement devant le Rectorat de Grenoble, place Bir-Hakeim ce jeudi 6 juillet à 9 heures. Leur objectif ? Dénoncer une réduction du personnel qui « met en péril le service public d’éducation ».

 

 

Rectorat de Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Rectorat de Grenoble. © Chloé Ponset – Place Gre’net

Une petite tren­taine de per­sonnes étaient ras­sem­blées ce jeudi matin devant le rec­to­rat de Grenoble : des parents d’é­lèves et des ensei­gnants, res­pec­ti­ve­ment sou­te­nus par la Fédération des conseils de parents d’é­lèves (FCPE) et la Fédération syn­di­cale uni­taire (FSU).

 

Le motif de leur action ? Ils ont été infor­més, durant le der­nier conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du col­lège Aimé Césaire, « d’une réduc­tion inquié­tante des moyens humains en vie sco­laire qui s’ajoute à des classes sur­char­gées pour la ren­trée à venir ».

 

 

La mixité sociale menacée par les baisses d’effectifs ?

 

 

Personnel et parents d’é­lèves auraient ainsi appris que l’é­ta­blis­se­ment n’au­rait plus de CPE (Conseiller prin­ci­pal d’é­du­ca­tion) à temps com­plet, et ver­rait ses effec­tifs ampu­tés d’un poste de sur­veillant. Et ceci alors que les effec­tifs des classes sont en aug­men­ta­tion. « Nous ne pou­vons serei­ne­ment appré­hen­der le ren­trée pro­chaine dans de telles condi­tions », expliquent-ils.

 

Une inquié­tude d’au­tant plus forte que le col­lège Aimé Césaire a vu la « mixité sociale de pro­jet » deve­nir une « réa­lité au sein du col­lège », selon eux. En 2015, le prin­ci­pal de l’é­ta­blis­se­ment Jacques Delforge s’en réjouis­sait déjà. Cette mixité est-elle mena­cée par les coupes dans le per­son­nel ? « Sans moyens, elle ne peut vivre », assènent les pro­tes­ta­taires.

 

Une délé­ga­tion a été reçue dans les bureaux de l’ad­mi­nis­tra­tion rec­to­rale, où il lui a été assuré qu” « une atten­tion par­ti­cu­lière » allait être por­tée à ses reven­di­ca­tions.

 

 

FM

 

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
3331 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.