États généraux de l’alimentation : des associations de défense de l’environnement interpellent Macron

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

Les États généraux de l’alimentation, qui débuteront le 10 ou le 11 juillet, laissent les associations de défense de l’environnement pour le moins perplexes. Une trentaine, dont la fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna), s’en sont émues dans une lettre ouverte adressée le 28 juin au président de la République.

 

 

« Vous avez sou­haité orga­ni­ser, dès votre entrée en fonc­tion, des États géné­raux de l’alimentation. Nous sommes très satis­faits de ce choix : les dimen­sions cultu­relle, éco­no­mique, sani­taire et envi­ron­ne­men­tale de l’alimentation jus­ti­fient bien un large débat public », se féli­citent les asso­cia­tions de défense de l’en­vi­ron­ne­ment. Mais celles-ci s’in­ter­rogent dans le même temps sur “le flou qui entoure ces États géné­raux de l’alimentation” ainsi que les objec­tifs pour­sui­vis.

 

Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, le Grenelle de l'alimentation va-t-il inviter l'environnement à sa table ? C'est plutôt mal parti...Enfants à la cantine. © Alimentation.gouv.fr

Enfants à la can­tine. © Alimentation.gouv.fr

« Les décla­ra­tions de ces der­nières semaines annoncent une par­ti­ci­pa­tion res­treinte aux repré­sen­tants agri­coles, dis­tri­bu­teurs et trans­for­ma­teurs, et sur le seul sujet du par­tage de la valeur. Ce sujet est certes impor­tant mais cela est bien loin de la pro­messe d’un Grenelle de l’alimentation faite pen­dant votre cam­pagne élec­to­rale ».

 

 

Un rendez-vous à huis-clos sans associations de défense de l’environnement ?

 

 

Ce Grenelle de l’a­li­men­ta­tion était l’une des pro­messes de cam­pagne d’Emmanuel Macron, ins­pi­rée de Nicolas Hulot. Son objec­tif ? Dessiner l’a­gri­cul­ture du futur dans toutes ses com­po­santes : éco­no­miques, éco­lo­giques et sani­taire.

 

Mais à quelques jours du forum, le contenu reste flou. Et beau­coup craignent que le ren­dez-vous tourne au huis-clos. D’autant que son ini­tia­teur, Nicolas Hulot, a été relé­gué en seconde posi­tion, der­rière Stéphane Travert, le minis­tère de l’Agriculture pilo­tant l’é­vè­ne­ment.

 

Lequel a com­mencé à consul­ter un cer­tain nombre de par­ties en vue du ren­dez-vous. La FNSEA, la fédé­ra­tion du com­merce et de la dis­tri­bu­tion, Système U, Leclerc, Lactalis, Auchan, Intermarché ont ouvert le bal, à peine rejoints en fin de semaine par les asso­cia­tions de consom­ma­teurs. Mais, pour l’heure, pas d’as­so­cia­tions de pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment conviées autour de la table… Va-t-on vers un dia­logue à trois, réduit aux syn­di­cats pay­sans, aux trans­for­ma­teurs et aux dis­tri­bu­teurs, comme le craignent cer­tains ?

 

 

Quelle place pour l’environnement ?

 

 

Derrière cette ques­tion, quelle place sera réser­vée à l’en­vi­ron­ne­ment ? Les asso­cia­tions signa­taires tirent la son­nette d’a­larme. « Alimentation et envi­ron­ne­ment sont indis­so­ciables, sou­lignent-elles. Nos sys­tèmes ali­men­taires influencent les choix des modèles agri­coles, nos pra­tiques de pêche et d’aquaculture et sont par consé­quent inti­me­ment liés à la bonne ges­tion des res­sources natu­relles, à la lutte contre les gas­pillages, au res­pect du bien-être ani­mal et à la pré­ser­va­tion de notre envi­ron­ne­ment et de notre bio­di­ver­sité. » Les asso­cia­tions rap­pellent par ailleurs que notre patri­moine gas­tro­no­mique dépend de la qua­lité de la pro­duc­tion agri­cole et par là même de la pré­ser­va­tion des res­sources natu­relles.

 

« Nous vous deman­dons d’avoir une place, d’être écou­tés et enten­dus lors des États géné­raux de l’alimentation, et ce, dès les pre­mières dis­cus­sions. Pour réta­blir le dia­logue, qui vous tient à cœur, entre les res­pon­sables poli­tiques et les citoyens, nous vous deman­dons de don­ner une place forte aux citoyens à la table des dis­cus­sions sur l’alimentation. »

 

PC

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
2770 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.