Grenoble : mobilisation contre l’installation de l’extrême droite radicale en Isère

sep article



REPORTAGE VIDÉO – Plus d’une centaine de personnes ont manifesté, ce jeudi 29 juin à Grenoble, contre la banalisation de l’extrême droite et de ses idées. Tout particulièrement en Isère où, estiment les militants, « elle s’installe et s’active dans l’ombre d’un Front national toujours plus menaçant ». Dans leur collimateur, Alexandre Gabriac, le sulfureux candidat présenté par Civitas sur la 2e circonscription et Franck Sinisi, ex-conseiller municipal Front national à Fontaine.

 

 

Manifestation contre l'extrême droite à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Il sont plus d’une cen­taine de mili­tants anti-FN à s’être ras­sem­blés ce jeudi 29 juin sur le terre-plein cen­tral du parc Valmy, non loin du palais des sports de Grenoble. Tous ont répondu à l’ap­pel d’un col­lec­tif regrou­pant plu­sieurs orga­ni­sa­tions, asso­cia­tions ou simple citoyens (voir enca­dré), les invi­tant à mar­cher contre « l’ex­trême droite et ses idées ». 

 

« Occuper le terrain partout où ils sont présents ! »

 

 

Considérant que la cam­pagne élec­to­rale à illus­tré la « lepé­ni­sa­tion » des esprits, le col­lec­tif fus­tige le Front natio­nal qui, selon lui, per­cole jusque « dans les forces répu­bli­caines, les dis­cours publics et média­tiques ainsi que dans les allées du pou­voir et des ins­ti­tu­tions ».

 

Également dans sa ligne de mire, le mou­ve­ment inté­griste catho­lique Civitas qui a fait irrup­tion sur la scène poli­tique locale avec Alexandre Gabriac, can­di­dat aux légis­la­tives sur la 2e cir­cons­crip­tion de l’Isère. Autre bête noire, Fanck Sisini, un proche de Civitas et – encore – conseiller muni­ci­pal à Fontaine. Mais en passe d’être exclu du Front natio­nal pour avoir déclaré, lors d’un conseil muni­ci­pal vou­loir « revendre les dents en or des Roms ».

 

Autant de preuves concrètes, selon les mili­tants, que l’ex­trême droite radi­cale sort de l’ombre, s’ins­talle et s’ac­tive en Isère. Et, par­tant, autant de rai­sons de se mobi­li­ser, de des­cendre dans la rue pour « occu­per le ter­rain par­tout où ils sont pré­sents ! »

 

 

Retour en images sur cette mani­fes­ta­tion qui s’est dérou­lée dans le calme, en par­tie sous une pluie bat­tante et sans déploie­ment par­ti­cu­lier de forces de police.

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

 

Joël Kermabon

 

 

Les premiers signataires de l’appel

 

Ras l’Front Isère, Attac 38, NPA, Ensemble ! Isère, DAL 38, LDH 38, Solidaires Isère, des mili­tants de la France insou­mise, Nuit debout Grenoble, la cho­rale des Barricades, col­lec­tif antifa de Grenoble, Coordination des inter­mit­tents et pré­caires de l’Isère, Parti pirate 38, Centre d’in­for­ma­tion inter-peuples, LIgue inter­na­tio­nale des femmes pour la paix et la liberté, La patate chaude, CADTM annu­la­tion dettes illé­gi­times, Conf’38, Osez le fémi­nisme 38, Mouvement de la paix.…

commentez lire les commentaires
8523 visites | 6 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 6
  1. A quand une mobi­li­sa­tion contre l’ex­trême gauche Grenobloise et ses méfaits répé­tés ? Ah mais oui, ils ont des alliés élus au conseil muni­ci­pal.

    sep article
  2. Bonjour, pas mal d’autres infos, ( bien sour­cées et véri­fiées , y com­pris un rec­ti­fi­ca­tif à petites erreurs de Place Gre’Net) sur l’af­faire SINISI à Fontaine et « les dents en or des Roms », sur l’a­gi­ta­tion de Gabriac en Isère, sur la « furie xéno­phobe » déclen­chée au FONTANIL par le mai­reet ses sou­tiens contre les deman­deurs d’a­sile, sur …
    =http://www.isere-antifascisme.org/

    sep article
    • PT

      30/06/2017
      9:37

      Bonjour,
      De quelles petites erreurs par­lez-vous ? Si elles sont avé­rées, nous pour­rons ainsi rec­ti­fier.
      Merci d’a­vance.

      sep article
      • « Petites erreurs » sur Place Gre’Net, c’é­tait ceci, sur­tout ceci = pas de pro­cé­dure d’ex­clu­sion contre SINISI suite à ses pro­pos de février sur « les dents en or des Roms » (contrai­re­ment à ce que Place GreNet écri­vait ) , mais parce que ces temps der­niers, il s’est trop mon­tré aux côtés du fas­ciste reven­di­qué Gabriac
        Voir détails et lien attes­tant du fait , (où SINISI s’ex­pli­quait, fin mars-début avril, devant caméra de FR3, la sanc­tion du FN se limi­tant à l’é­poque à ce que Sinisi déclare que son « idée » sur les roms ne venait pas du FN mais bien de lui-même) =>http://www.isere-antifascisme.org/a‑fontaine-isere-le-fn-franck-sinisi-et-le-fasciste-gabriac-continuent-leurs-provocations-racistes-expulsons-les
        ===============
        [.….….….]
        MISE A JOUR 28 JUIN, 14H30 :
        Sous le titre Fontaine : l’élu Franck Sinisi expulsé du conseil muni­ci­pal et… exclu du FN, le site d’in­fos Place Gre’Net écrit :
        « Après avoir écopé d’un rap­pel à l’ordre, Franck Sinisi a fina­le­ment été exclu du parti de Marine Le Pen mardi 27 juin, suite à ses pro­pos tenus il y a quatre mois. »
        – Donc, confir­ma­tion : jus­qu’à ce que Sinisi se montre un peu trop sou­vent aux côtés de Gabriac and Co, et jusqu à ce que se sache de plus en plus
        ( l’ar­ticle et les infos sur Vigilances Isère Antifascisme au sujet de la Marche anti­ra­ciste et anti­fas­ciste du 29 juin à Grenoble a peut-être bien joué un rôle… !! )
        et jus­qu’à ce CM de lundi 26, Sinisi n’é­tait pas du tout exclu du FN.
        En réa­lité, les pro­pos de Sinisi sur « les dents en or des roms » ne gênaient pas vrai­ment le FN, contrai­re­ment à ce que dit la der­nière par­tie de la phrase de Place Gre’Net.
        Voir ici => Fontaine (Isère) : après les pro­pos anti-roms de l’élu FN, colère et mobi­li­sa­tion anti­ra­ciste et anti­fas­ciste pour défendre les soli­da­ri­tés
        – Et conclu­sion : au FN, on tolère très bien les fas­cistes et les racistes, tant qu’ils ne sont pas mis en évi­dence par des indi­gna­tions et colères venant des anti­ra­cistes et anti­fas­cistes …
        A NOTER :
        Ce twitt-rec­ti­fi­ca­tif sur Place Gre’Net = @EchirollesFF @FN38_officiel La pro­cé­dure d’ex­clu­sion de M. Sinisi est en cours. L’exclusion effec­tive a juste été annon­cée un peu vite…
        Jeudi 29, au matin, Place Gre’Net a publié un nou­vel article rec­ti­fi­ca­tif et titré ainsi = L’élu fon­tai­nois Franck Sinisi pas encore (mais bien­tôt) exclu du FN pour ses pro­pos anti-Roms

        sep article
        • PC

          30/06/2017
          14:53

          L’annonce de l’ex­clu­sion de M. Sinisi a été faite un peu rapi­de­ment. Etant l’au­teur de l’ar­ticle, je reprends et vous explique la chro­no­lo­gie des infor­ma­tions.
          Mardi 28 juin, à la suite de l’ex­pul­sion de M. Sini du conseil de Fontaine, j’ai contacté les ins­tances natio­nale et dépar­te­men­tale du Front natio­nal afin de connaître quelles suites avaient été don­nées au pas­sage annoncé de l’élu de Fontaine devant la com­mis­sion de dis­ci­pline. Devant les dif­fi­cul­tés à joindre un res­pon­sable national/départemental, M. Jolly a joué le rôle d’in­ter­mé­diaire. Et nous a confirmé que M. Sinisi avait été exclu en date du 27 juin. D’où la pre­mière infor­ma­tion sur notre site. Le len­de­main, Thibault Monnier, secré­taire dépar­te­men­tal du FN, que nous avons (enfin) réussi à joindre, nous pré­ci­sait que l’ex­clu­sion était en cours, M. Sinisi ayant été sus­pendu suite à ses pro­pos tenus en février. Le délai de quatre mois tien­drait au fait que les com­mis­sions de dis­ci­pline ne siègent pas pen­dant les périodes de cam­pagne élec­to­rale.

          sep article
          • J’avais à peu près deviné vos dif­fi­cul­tés à joindre et à avoir réponses claires de la part du FN (38 ou natio­nal), ainsi que la chro­no­lo­gie que vous détaillez. Mais le SD du FN 38 vous/ nous « mène en bateau ». Je ne doute d’ailleurs aucu­ne­ment de votre bonne foi, ni de votre souci de faire tra­vail jour­na­lis­tique pré­cis.

            1) Contrairement à ce que vous a dit Th. Monnier, il n’y a pas eu vrai­ment de sanc­tion contre leur élu de Fontaine, Sinisi, suite à ses pro­pos sur les Roms et leurs « dents en or ». Cf l’ITW don­née par Sinisi par FR3 = il par­lait de  » rap­pel à l’ordre ».
            S’il avait été dès ce moment sus­pendu, et sus­pendu en rai­son de ces scan­da­leux pro­pos, il l’au­rait dit, en tout cas les ins­tances natio­nales ou du 38 l’au­rait fait savoir, comme le FN s’empresse de le faire savoir en des cas simi­laires .

            2) Vous faites très bien de mettre au condi­tion­nel l’af­fir­ma­tion du SD du FN 38 selon laquelle la com­mis­sion de dis­ci­pline ne siège pas durant les cam­pagnes élec­to­rales. On a déjà vu, à d’as­sez nom­breuses reprises, des can­di­dats FN aux élec­tions sus­pen­dus ou exclus durant les cam­pagnes. En fait, cette com­mis­sion de dis­ci­pline a du mal à se réunir léga­le­ment . Le Canard Enchaîné l’ex­pli­quait = Le Pen-père ayant gagné un pro­cès contre son exclu­sion, il est de fait tou­jours juri­di­que­ment pré­sident d’hon­neur, et a droit sta­tu­taire de sié­ger dans des ins­tances natio­nales du FN : comme le Bureau poli­tique, comme aussi com­mis­sion de dis­ci­pline. Et le Canard expli­quait que c’é­tait rai­son essen­tielle pour­quoi ces ins­tances ne siè­geaient pas depuis plu­sieurs mois.…

            3) J’ai très bon sou­ve­nir des décla­ra­tions faites à la presse (càd pas seule­ment à Place GreNet) à l’é­poque, en mars-avril, aussi bien par Thibault Monnier que le secré­taire géné­ral du FN, N. Bay. Pas fran­che­ment de condam­na­tion du fond des pro­pos de Sinisi, Monnier allant jus­qu’à les approu­ver impli­ci­te­ment met­tant en balance « les dents en or des roms » (et donc,implicitement , les roms rou­lant sur l’or et pri­vi­lé­giés) avec les « fran­çais qui tra­vaillent et ont des dif­fi­cul­tés » .

            4) Tout (ou presque …) est là, dans cet autre article dont j’a­vais été éga­le­ment l’au­teur =>http://www.isere-antifascisme.org/fontaine-isere-apres-les-propos-anti-roms-de-l-elu-fn-colere-et-mobilisation-antiraciste-et-antifasciste-pour-defendre-les-solidarites

            5) En fait, s’il y a depuis mardi 27, date que vous avez bien mise en évi­dence, et seule­ment depuis mardi 27 juin, « supen­sion-exclu­sion » de Sinisi, c’est bien parce qu’il s’est trop affi­ché avec Gabriac, pas en rai­son des « dents en or », et sur­tout parce que cela s’est trop vu et su , [grâce à vous ou à cause de à vous aussi, ainsi que grâce aussi par ex à jour­na­liste du DL, un peu par « ma faute », la faute de RLF-Ras L” Front aussi , il faut bien l’a­vouer…] avec ce nou­veau Conseil muni­ci­pal agité à Fontaine du 26 juin.

            Très très ami­ca­le­ment !

            sep article