“Grand défi de la transition énergétique” pour 11 services civiques de l’agglomération grenobloise

sep article

L’association Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes propose, en partenariat avec Enedis, un « Grand défi de la transition énergétique », du 19 au 14 juillet. Un concours pas comme les autres, qui mobilise 288 jeunes gens en service civique sur l’ensemble du territoire, dont onze dans l’agglomération grenobloise.

 

 

Quatre modèles d'ampoules, de la plus économique à la plus coûteuse (de gauche à droite).

Quatre modèles d’ampoules, de la plus économique à la plus coûteuse (de gauche à droite). – Manuel Pavard – Place Gre’net

Leur objectif ? Accompagner des familles dans une démarche d’économie d’électricité, à travers des animations collectives ou des conseils individualisés.

 

Le but étant de permettre aux habitants de « s’approprier les éco-gestes », indique Unis-Cité. Et de maîtriser leur consommation « en s’appuyant notamment sur une bonne utilisation des nouveaux compteurs électriques ».

 

 

Ces éco-gestes, sources d’économies

 

 

Dans la région grenobloise, ce sont des familles d’Échirolles, de Fontaine et du Pont-de-Claix qui seront les “cobayes” des jeunes gens en service civique. Mode d’emploi : pendant trois semaine, elles gagneront des points en adoptant les gestes qui font économiser l’énergie. Comme éteindre les appareils en veille, dégivrer les congélateurs, ou encore installer des ampoules basse consommation.

 

Au bout des trois semaines du Défi, la famille ayant obtenu le plus de points se verra remettre un prix local, et pourra concourir pour un prix à l’échelle nationale. Lors de la précédente édition de ce Grand défi de la transition énergétique, le gagnant avait réussi à économiser 15 kWh d’électricité en une semaine, soit près de 5 % de sa consommation hebdomadaire.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1445 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Bon, ok c’est bien. Mais on sait très bien que la consommation d’énergie des ménages tout comme leur propension à faire des économies d’énergie est fonction de leur revenus: faire isoler son logement, qui la première source de déperdition énergétique, ça coûte de l’argent. Beaucoup d’argent. Tout le reste, c’est somme toute marginal. Déjà que certains n’ont plus les moyens de se chauffer l’hiver…

    sep article