4e circonscription : la députée PS Battistel stoppera-t-elle la marche de son ex-suppléant ?

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

FOCUS – Avec 33,33 % des voix au premier tour, le “marcheur” Fabrice Hugelé affiche 14 points d’avance sur Marie-Noëlle Battistel (19,32 %) dans la quatrième circonscription de l’Isère (Fontaine/Seyssinet, Vercors, Trièves, Matheysine, Oisans…). Un écart important, certes, mais la députée socialiste sortante a engrangé des soutiens dans l’entre-deux tours.

 

 

Si Sandrine Martin-Grand, Les Républicains-UDI, arrivée troisième avec 13,98 %, et Sandrine Pimont, du FN, quatrième avec 12,08 %, n’ont pas donné de consigne de vote pour le 18 juin, d’autres candidats battus au premier tour ont apporté un soutien plus ou moins clair à Marie-Noëlle Battistel.

 

 

Laurent Viallard de la France insoumise « appelle les citoyens à résister pour que l’Assemblée nationale ne soit pas monochrome »

 

 

Elections législatives. Soirée électorale à la Préfecture de l'Isère. 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Marie-Noëlle Battistel PS devrait pouvoir compter sur certains reports de voix puisque les écologistes notamment ont appelé à voter pour elle. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Marie-Noëlle Battistel, maire de La Salle-en-Beaumont, se prévaut notamment du soutien de Laurent Viallard, qui a recueilli 11,04 % des voix.

 

Au soir du premier tour, le 11 juin, l’Insoumis indiquait plus précisément sur son compte Facebook : « Battistel ? Hugelé ? Vote blanc ou nul ? Chacun fera son choix ; notre préoccupation reste de faire reculer l’abstention. » Tout en ajoutant ensuite : « J’appelle les citoyens à ne pas se faire anesthésier par la République En Marche et à résister pour que l’Assemblée nationale ne soit pas monochrome. »

 

Henry Tidy, candidat Europe Écologie-Les Verts, qui a réalisé 4,64 %, et sa suppléante Catherine Brette ont pour leur part pris une position claire en faveur de la candidate socialiste. « Pour le second tour, nous apportons notre soutien à Marie-Noëlle Battistel, députée engagée sur les valeurs d’une gauche sociale, écologiste et solidaire, à la fois active à l’Assemblée et sur ce territoire riche en terme de biodiversité et contrasté », ont-il écrit.

 

 

La communiste Myriam Martin veut « faire barrage au candidat En marche »

 

 

De son côté, Myriam Martin, du PCF, qui a obtenu 2,05 % des voix, a expliqué le 12 juin sur Facebook qu’en raison notamment de « futures lois de destruction de notre code du travail et contre le démantèlement de nos services publics », les communistes seraient « farouchement opposés au gouvernement Macron et à​ ses​ parlementaires. C’est pourquoi il [leur] apparaît nécessaire de faire barrage au candidat en marche de la 4e circonscription. »

 

Elections législatives. Soirée électorale à la Préfecture de l'Isère. 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Fabrice Hugelé, élections législatives. Soirée électorale à la préfecture de l’Isère, 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

 

Jean-Paul Trovero a, quant à lui, clairement apporté son soutien officiel à Marie-Noëlle Battistel. Lors d’une grande réunion publique de la candidate à Fontaine, le 15 juin, le maire communiste de la ville a déclaré : « Aujourd’hui, nous avons le même objectif. Je soutiens Marie-Noëlle Battistel et je n’ai pas d’états d’âme. Il faut faire en sorte que dimanche, nous ayons de vrais députés de gauche. » Jean-Paul Trovero fait partie des quarante maires qui ont lancé un appel à voter pour la députée sortante, parmi lesquels Christophe Ferrari, le premier édile du Pont-de-Claix, présent lui aussi à Fontaine.

 

Le report de voix fonctionnera-t-il à plein pour la députée sortante ? En tout cas, que ce soit pour elle ou pour Fabrice Hugelé, il y a un réservoir important de voix chez les abstentionnistes. Si, globalement, l’abstention a été légèrement moins forte que sur d’autres circonscriptions, elle s’est tout de même établie à 49,84 % le 11 juin. Et elle a atteint par exemple 63,02 % au Pont-de-Claix !

 

 

Fabrice Hugelé en tête dans tous les cantons au premier tour sauf en Matheysine-Trièves

 

 

Dans cette quatrième circonscription, l’une des plus vastes de France, avec 107 communes, Fabrice Hugelé est arrivé en tête au premier tour dans tous les cantons, sauf celui de Matheysine-Trièves. Marie-Noëlle Battistel y a obtenu 29,87 % des voix, contre 23,23 % pour le candidat de La République en marche, qui n’est autre que son ancien suppléant.

 

Si la députée sortante, seule candidate PS qualifiée au second tour en Isère, est plutôt dans une position d’outsider, elle croit en ses chances de succès. « Avec le rassemblement de la gauche et l’appel d’élus des territoires, nous sommes la seule circonscription qui pourrait ne pas être En marche dimanche. Nous nous battons de toutes nos forces. La victoire est possible », nous a-t-elle assuré. Elle l’a redit à Fontaine jeudi soir.

 

C'est un duel singulier que les électeurs de la 4e circonscription doivent abriter au second tour : la députée socialiste sortante Marie-Noëlle Battistel affronte son ex-suppléant Fabrice Hugelé. © Photos Yuliya-Ruzhechka - Place Gre'net

C’est un duel singulier que les électeurs de la 4e circonscription doivent arbitrer au second tour : la députée sortante Marie-Noëlle Battistel affronte son ancien suppléant Fabrice Hugelé. © DR

 

Au même moment, ou presque, Fabrice Hugelé tenait lui aussi sa dernière grande réunion publique à Seyssins, la ville dont il est maire. Il a lancé à l’attention de ses soutiens : « Nous avons tout donné dans cette campagne. Nous sommes allés à la rencontre des habitants, des acteurs et des forces de tous les territoires de la 4circonscription. Dimanche nous comptons sur vous. »

 

Laurent Genin

 

commentez lire les commentaires
2236 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Fabrice HUGELE est un homme « heureux », « souriant », MAIS non bosseur, superficiel, dans le traitement de ses dossiers.

    Il a été investi comme suppléant de Mme BATTISTEL, et il va être élu simplement pour une étiquette ! C’est n’importe quoi, MACRON n’a pas besoin d’un député comme HUGELE.

    Là où Marie-Noëlle BATTISTEL est une vrai bosseuse, une femme de terrain, une battante des valeurs de gauche, une parlementaire qui n’a pas voté favorablement à la déchéance de la nationale…et surtout qui défend la solidarité des territoires comme la Montagne.

    Vraiment, s’il existe encore des électeurs de gauche qui lisent ces quelques lignes, qu’ils ne se trompent pas, qu’ils aillent voter Marie-Noëlle BATTISTEL. Je ne dirai pas celà des sortants de l’Isère, mais Marie-Noëlle, oui il faut l’aider.

    sep article