En plus de l'allongement de la durée des concessions, les sociétés autoroutières ont obtenu une hausse des tarifs. Et non le gel...

La pastille Crit’air (enfin) officiellement obligatoire le 1er juillet

La pastille Crit’air (enfin) officiellement obligatoire le 1er juillet

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La pastille Crit’air sera obligatoire à compter du 1er juillet. Cette vignette catégorise les véhicules du moins au plus polluant en fonction de leur motorisation mais surtout de leur date d’immatriculation. Depuis longtemps annoncée, et maintes fois reportée, l’obligation de l’apposer sur les pare-brise sera effective cet été.

 

 

La pastille Crit'air censée juguler les pics de pollution en interdisant aux véhicules les plus polluants de rouler sera obligatoire le 1er juillet 2017.

Vignette Crit’air. © Chloé Ponset – Place Gre’net

Malgré ce que répé­taient à l’envi les cam­pagnes de com­mu­ni­ca­tion, rien n’o­bli­geait jusque-là les auto­mo­bi­listes à ache­ter, moyen­nant 4,18 euros, ladite pas­tille. Énième raté au démar­rage, aucun texte ne le pré­voyait. C’est chose faite depuis la publi­ca­tion au Journal offi­ciel, le 7 mai der­nier, d’un décret minis­té­riel impo­sant à tout véhi­cule rou­lant dans une zone à cir­cu­la­tion res­treinte (ZCR) – à Grenoble mais aussi à Paris et Lyon – d’a­voir sa pas­tille Crit’air. Et ce pol­lu­tion ou pas. Faute de quoi, il en coû­tera 68 euros au conducteur.

 

Rappelons que la vignette n’est en rien une auto­ri­sa­tion de cir­cu­ler, et ce quel que soit le niveau de pol­lu­tion, mais un moyen de faci­li­ter les contrôles effec­tués par les forces de l’ordre sans que l’au­to­mo­bi­liste ait à dégai­ner sa carte grise à tout bout de champ. Quant à l’effi­ca­cité de telles mesures, la ques­tion reste posée. L’hiver der­nier, l’im­pact sur les niveaux de pol­lu­tion est resté pour le moins mesuré.

 

 

Quelques embouteillages à prévoir lors des contrôles

 

 

En atten­dant, y voit-on plus clair main­te­nant ? Pas vrai­ment. Car tous les véhi­cules ne pour­ront arbo­rer un tel maca­ron. Ceux qui affichent plus de vingt ans au comp­teur, consi­dé­rés comme les plus pol­luants – ce qui reste à démon­trer – et à ce titre les pre­miers inter­dits lors des épi­sodes de pol­lu­tion, sont… sans vignette. A ne pas confondre avec ceux qui n’au­ront pas res­pecté la loi. Ce qui pro­met quelques embou­teillages lors des contrôles. Les forces de l’ordre n’au­ront en effet d’autre choix pour véri­fier la bonne foi des auto­mo­bi­listes et autres usa­gers de la route que de jeter un œil à la carte grise. Retour à la case départ ?

 

Et si les véhi­cules de vingt à trente ans d’âge sont les pre­miers tou­chés par les inter­dic­tions de cir­cu­la­tion lors des épi­sodes de pol­lu­tion, ceux qui sont encore plus vieux peuvent rou­ler tran­quille­ment. A plus de trente ans au comp­teur, tout véhi­cule peut en effet être, moyen­nant quelques euros, estam­pillé “col­lec­tion”. Et donc rou­ler au nez et à la barbe des res­tric­tions de circulation…

 

 

PC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Le public invité à donner son avis sur l’élargissement de la zone à circulation restreinte

FIL INFO - Le public a un mois pour donner son avis et faire des propositions sur le projet d'arrêté élargissant la zone de circulation Lire plus

Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.
L’agglomération grenobloise veut accélérer les restrictions de circulation mais zappe une partie du territoire

FOCUS - Au 1er janvier 2019, la circulation sera interdite aux véhicules de livraison les plus polluants sur dix communes de l'agglomération autour de Grenoble Lire plus

Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.
Périmètre trop restreint, contrôles impossibles… les difficiles premiers pas de la zone à circulation restreinte

FOCUS - La zone basses émissions de l'agglomération grenobloise sera en 2019 l'une des zones à circulation restreinte les plus larges de France. Mais circonscrite Lire plus

Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.
Grenoble pousse le diesel sur une voie de garage et restreint ses accès… mais l’État freine encore

DÉCRYPTAGE - Depuis 2017, Grenoble interdit l'accès à son centre aux véhicules de livraison de marchandises les plus polluants. En 2019, ce périmètre sera étendu Lire plus

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Coup de pouce de la Métro aux véhicules de livraison moins polluants… de son territoire

Pour bouter le diesel hors du centre-ville de Grenoble, la Métro a mis en place début 2017 une zone à circulation restreinte interdisant la circulation Lire plus

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Le centre-ville élargi de Grenoble interdit aux véhicules de livraisons les plus polluants

Annoncée depuis le mois de juin, la nouvelle réglementation à destination des véhicules de livraisons de marchandises les plus polluants est opérationnelle depuis le 1er Lire plus

Flash Info

|

28/10

15h18

|

|

27/10

23h45

|

|

27/10

9h58

|

|

26/10

15h52

|

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin