Yoga géant, décoration de balcons, défilé… La Fête des tuiles de retour le 10 juin

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

En attendant la prochaine révolution ? Le samedi 10 juin 2017 se tiendra à Grenoble la troisième Fête des tuiles. Toute la journée et une partie de la soirée, le cours Jean-Jaurès accueillera stands et activités, ainsi naturellement que le traditionnel défilé. Mais sans l’association Fusées, partenaire de l’organisation des deux précédentes éditions.

 

 

Au programme de cette journée, un « yoga géant » et un café partagé de 9 à 11 heures au croisement du cours Jean-Jaurès et de la rue Condorcet, un « bal guinguette » l’après-midi rue Pierre Dupont ou encore un bal et un concert de clôture prévu sous le pont de l’Estacade. Avis toutefois aux chineurs invétérés : la Fête des tuiles 2017 ne proposera pas de brocante.

 

 

Des ateliers de scénographie et de décoration des balcons

 

 

Dans le cadre de cette journée pas comme les autres, des « ateliers de préparation de scénographie autour du tram » se dérouleront les vendredi 2 et 9 juin à 15 heures à la résidence Les Bains, 3 rue des Bains de Grenoble.

 

Le défilé de la Fête des Tuiles 2016. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le défilé de la Fête des Tuiles 2016. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Des ateliers de décoration du cours ainsi que des balcons sont également organisés les vendredi 9 et samedi 10 juin. Ils seront notamment animés par la créatrice plasticienne Rony MatDuRêve. Pour préparer ces ateliers, la municipalité invite d’ailleurs les Grenoblois à déposer leurs vieux vêtements dans les Maisons des habitants de Grenoble.

 

 

Un épisode historique… à plusieurs degrés de lecture

 

 

La Fête des tuiles célèbre la Journée des tuiles, nom donné à l’épisode historique durant lequel, le 7 juin 1788, des insurgés s’attaquèrent aux troupes royales. Une émeute qui préfigurera la Révolution française et provoquera la réunion des États généraux du Dauphiné. Mais dans son numéro d’avril-mai 2015, Le Postillon ne manquait pas de rappeler que l’événement peut-être lu d’une toute autre manière

 

La création d’une Fête des tuiles comptait parmi les promesses de campagne du candidat Piolle et de l’actuelle majorité municipale. Une fête voulant « associer toute une population et […] créer un événement festif, populaire et fédérateur », décrivait l’engagement 18. Et même « une fête pour la démocratie du monde entier, dont le thème sera fixé chaque année par les créateurs ». Celui de cette année n’a cependant toujours pas été révélé.

 

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
2053 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.