La Région crée l’agence Auvergne – Rhône-Alpes Entreprises pour mieux « chasser en meute »

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

« Construire un esprit d’équipe afin de chasser en meute dans la région. » C’est ainsi que les services du Conseil régional présentent l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, lancée par le président de la Région Laurent Wauquiez ce jeudi 18 mai. Une agence « au service de l’ambition économique du territoire ».

 

 

 

Cette ambi­tion éco­no­mique, explique la Région Auvergne – Rhône-Alpes, se tra­duit par la créa­tion d’un « envi­ron­ne­ment le plus pro-busi­ness et le plus com­pé­ti­tif pos­sible » et « une exi­gence de clarté et de sim­pli­cité maxi­male pour nos entre­prises ». Ainsi que la volonté de ne « plus par­tir à l’international en ordre dis­persé ». « Il vaut mieux se par­ta­ger le gâteau que rien n’avoir », estime ainsi en termes pâtis­siers le Conseil régio­nal.

 

 

 

Un accompagnement pour les entreprises concentré en une structure

 

 

Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises se défend d’être une struc­ture de plus. Elle veut « répondre aux besoins de toutes les entre­prises » et « faire émer­ger des cham­pions régio­naux ». Se pré­sen­tant comme le « bras armé » de la poli­tique de l’emploi de la Région, elle vise la créa­tion de 10 000 emplois dans le tou­risme et 10 000 autres dans l’é­co­no­mie digi­tale, ou encore le fran­chis­se­ment du seuil de 50 000 appren­tis.

 

Laurent Wauquiez et Jean-Dominique Sénard, coprésidents de l'agence. © Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez et Jean-Dominique Sénard, copré­si­dents de l’a­gence. © Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes

 

De quelle manière ? L’agence entend pro­po­ser un accom­pa­gne­ment unique des entre­prises. « Quand un chef d’entreprise a besoin d’accompagnement, il est confronté à un ensemble de pro­blèmes qui sont tous reliés les uns avec les autres : accom­pa­gne­ment sur l’investissement maté­riel, aide à l’export, recherche de l’innovation, for­ma­tion, appren­tis­sage… Cette agence sera la seule en France à regrou­per tous ces ser­vices dans une seule struc­ture », assure ainsi la Région. « Un sys­tème agile, léger, réac­tif » et « pro-actif » qui veut « s’appuyer sur ce qui existe plu­tôt que de faire des dou­blons et ainsi alour­dir le sys­tème. »

 

 

 

Une agence coprésidée par le président du groupe Michelin

 

 

L’agence sera dotée de deux copré­si­dents : Laurent Wauquiez, d’une part, et Jean-Dominique Sénard, de l’autre, ancien de Total et de Péchiney, aujourd’­hui à la tête du groupe auver­gnat Michelin.

 

Sous la hou­lette de ces deux copré­si­dents, Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises déroule un orga­ni­gramme com­posé d’un direc­toire comp­tant un pré­sident (en l’oc­cur­rence le pré­sident du groupe Gravotech Gérard Guyard), un direc­teur géné­ral et un repré­sen­tant de la Région. Ainsi que d’un Conseil de sur­veillance dans lequel siè­ge­ront pas moins de 55 membres.

 

 

FM

 

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes
commentez lire les commentaires
2930 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. En fait le PDG de Gravotech sera le Président du Directoire de l’Agence, et donc son repré­sen­tant juri­dique. LW et JDS se « conten­te­ront » d’être les co-pré­si­dents du Conseil de Surveillance, une sorte de vitrine !
    Quant au Directeur opé­ra­tion­nel, il devrait s’a­gir d’une proche de LW, actuel­le­ment DGS de la Région !

    sep article
    • FM

      19/05/2017
      9:39

      En effet mon­sieur Guyard est pré­sident et non direc­teur géné­ral du direc­toire, nous avons remis la paren­thèse à sa bonne place. Avec nos remer­cie­ments.

      sep article