Dimanche 9 avril 2017, les militants de Nuit debout Grenoble fête leur un an. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Un an après, que devient Nuit debout Grenoble ?

Un an après, que devient Nuit debout Grenoble ?

REPORTAGE - Pour célébrer la première année d’existence de leur mouvement, les militants de Nuit debout Grenoble se sont réunis ce dimanche 9 avril en fin de journée, devant la MC2. Ces forces vives, dormantes en apparence, sont bien toujours en veille, voire même aux aguets.

 

 

 

Dimanche 9 avril 2017, les militants de Nuit debout Grenoble fête leur un an. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Dimanche 9 avril 2017, les militants de Nuit debout Grenoble fête leur un an. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Il y a tout juste un an, le 9 avril, les militants de Nuit debout Grenoble plantaient leur tente sur la pelouse de la MC2. Les prémices d'un campement qui allait servir de base de lancement à différentes actions pour « s’opposer à la loi travail et à son monde ».

 

Débutait alors une sorte d'insurrection citoyenne locale d'un nouveau genre – galvanisant les uns, agaçant les autres – jalonnée d'événements, de festivités, d’opérations coups de poing avec parfois un succès assez retentissant. Le tout ponctué de très nombreuses manifestations souvent accompagnées de violentes confrontations avec la police.

 

 

 

Les militants ont eu beaucoup à faire, ces derniers mois 

 

 

Ce dimanche, une soixantaine de militants de Nuit debout ont répondu à l'invitation. Les visages étaient souriants et la joie de se retrouver sincère.

 

Dimanche 9 avril 2017, les militants de Nuit debout Grenoble fête leur un an. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Avant l'assemblée générale marquant le premier anniversaire de Nuit debout Grenoble, dimanche 9 avril 2017, les militants se rassemblent vers le Jardin de boue. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Se retrouver ? La plupart ne se sont pas perdus de vue, restés actifs dans leurs différents cercles et domaines, que ce soit au travers de l'assemblée des mal-logés, pour l'autosuffisance alimentaire, ou pour entretenir le jardin de boue ou le jardin des utopies.

 

Des commissions ont même continué à fonctionner : la commission « communication », « poésie debout », la commission « des communs » à la Bobine notamment... Bien sûr, certains ont pris leurs distances avec Nuit debout, les syndicalistes sont retournés à leurs luttes. D'aucuns se sont investis dans la politique, présidentielle oblige. D’autres ont vraisemblablement tourné la page.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra, un crâne humain a été découvert, ce mercredi 26 octobre 2022, sur la Lire plus

Traçage d'une "pseudo" piste cyclable sur l'avenue Gabriel Péri à Saint-Martin-d'Hères, une opération de désobéissance civile non violente, organisée par Alternatiba/ ANVCop21 et Parlons-Y Vélo, samedi 26 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
A Saint-Martin-d’Hères, près de Grenoble, des mili­tants pro-vélo amé­nagent une pseudo-piste cyclable

REPORTAGE VIDÉO - «Des aménagements vélo, on en veut maintenant», réclament les militants d'Alternatiba / ANV-Cop 21 et de Parlons-Y Vélo. Une quarantaine d'entre eux Lire plus

Emmanuel Macron fait des RER métropolitains, dont celui de Grenoble, une "grande ambition nationale"
Le pro­jet de RER gre­no­blois relancé par Emmanuel Macron dans le cadre d’une « grande ambi­tion nationale »

EN BREF - Dans une annonce publiée sur YouTube au soir du 27 novembre 2022, Emmanuel Macron a dévoilé une "grande ambition nationale", avec la Lire plus

Cour d'assises du palais de justice de Grenoble. ©Manon Heckmann - Placegrenet.fr
Grenoble : douze ans de réclu­sion cri­mi­nelle pour le pro­fes­seur de vio­lon, déclaré cou­pable de viols pour la troi­sième fois

EN BREF -  La cour d'assises de l'Isère a condamné, ce vendredi 25 novembre 2022, le professeur de violon Philippe Clément à 12 ans de Lire plus

Les différents syndicats s'affrontent aux élections professionnelles de l'Éducation nationale du 1er au 8 décembre. © Florent Mathieu - Place Gre'net
Privé d’é­lec­tions pro­fes­sion­nelles, le syn­di­cat Sud Lutte des classes édu­ca­tion accuse son ancienne fédé­ra­tion… qui réplique

FOCUS - Privé de représentants pour les élections professionnelles dans l'Éducation nationale, le (nouveau) syndicat Sud Lutte des classes éducation accuse son ancienne fédération, Sud Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Saint-Laurent-du-Pont : un homme retrouvé mort à son domi­cile, son voi­sin mis en exa­men et écroué

FLASH INFO - Un homme de 37 ans a été retrouvé mort à son domicile, ce vendredi 25 novembre 2022, à Saint-Laurent-du-Pont (Isère). Un suspect Lire plus

Flash Info

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

|

22/11

10h23

|

|

21/11

11h31

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Société| Grenoble : un homme de 68 ans tué par balles devant un bar, en pleine rue

Agenda

Je partage !