Crowdfunding : eBikeLabs lance sa campagne pour la “Faites du vélo électrique”

sep article

La jeune pousse iséroise eBikeLabs, spécialisée dans les technologies connectées pour les vélos électriques, s’apprête à lancer une campagne de financement participatif ce mardi 11 avril sur Raizers. Un lancement annoncé ce samedi 8 avril à l’occasion d’un salon spécialisé baptisé « Faites du vélo électrique » au plateau sportif de Corenc.

 

 

Se jouer des bouchons, sans polluer tout en ménageant ses efforts ? Tels sont les atouts du vélo à assistance électrique (VAE) qui tente un nombre croissant d’utilisateurs. Surtout depuis le 18 février, date à laquelle a été publié au Journal officiel le décret instituant une aide de 200 euros pour l’achat d’un VAE.

 

Pour promouvoir ce moyen de déplacement alternatif, les professionnels du secteur organisent un salon ce samedi 8 avril à Corenc. Le nom de l’événement ? « Faites du vélo électrique ». Sept revendeurs spécialisés dans le vélo électrique interviendront notamment avec des essais de matériel sur pente réelle. Des tables rondes permettront d’échanger avec les visiteurs à propos de l’usage et du développement de ce moyen de transport. Sans compter la présence d’entreprises grenobloises du domaine.

 

 

Objectif de 800 000 euros en deux mois

 

 

A commencer par eBikeLabs, sponsor de l’événement, qui organisera un cocktail de clôture. L’occasion pour la jeune pousse corençaise, créée en 2015, et qui a défrayé la chronique ces derniers mois*, d’annoncer le lancement de sa campagne de financement participatif. Celle-ci débutera officiellement mardi 11 avril sur le site Raizers. Une plateforme européenne de financement participatif qui permet d’investir directement en capital.

 

Pour l’instant, la « jeune pousse » peut déjà compter sur le potentiel soutien d’une cinquantaine d’investisseurs. Ce qui fait grimper les gains hypothétiquement acquis à environ 300 000 euros. Mais l’objectif avoué est d’atteindre 800 000 euros en deux mois, d’où l’intérêt de cette campagne.

 

TG

 

 

* La société fait l’objet d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Grenoble pour prise illégale d’intérêt par des élus de la Métro dans le cadre d’un marché public finalement non attribué.

 

 

commentez lire les commentaires
2197 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. sep article
    • PC

      08/04/2017
      18:57

      Merci. L’erreur a été corrigée.

      sep article
  2. sep article