À Fontaine de gauche à droite, Michel Savin sénateur de l'Isère, Bruno Retailleau président du groupe LR au Sénat, Jean-Pierre Barbier président du conseil départemental de l'Isère et Vincent Chriqui maire de Bourgoin-Jallieu © Albéric Marzullo - Place Gre'Net

Bruno Retailleau, pré­sident LR au Sénat, en visite à Fontaine en faveur de François Fillon

Bruno Retailleau, pré­sident LR au Sénat, en visite à Fontaine en faveur de François Fillon

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Bruno Retailleau, pré­sident du groupe Les Républicains au Sénat était à Fontaine, ce mer­credi 5 avril. À ses côtés Jean-Pierre Barbier, pré­sident du conseil dépar­te­men­tal de l’Isère, Michel Savin, séna­teur de l’Isère, mais aussi Vincent Chriqui, maire de Bourgoin-Jallieu et direc­teur de cam­pagne de François Fillon. Tous réunis avec un objec­tif : appe­ler à voter pour le can­di­dat de la droite et du centre à la présidentielle.

À Fontaine de gauche à droite, Michel Savin sénateur de l'Isère, Bruno Retailleau président du groupe LR au Sénat, Jean-Pierre Barbier président du conseil départemental de l'Isère et Vincent Chriqui maire de Bourgoin-Jallieu © Albéric Marzullo - Place Gre'Net

À Fontaine, Michel Savin séna­teur de l’Isère, Bruno Retailleau pré­sident du groupe LR au Sénat, Jean-Pierre Barbier pré­sident du conseil dépar­te­men­tal de l’Isère, et Vincent Chriqui, maire de Bourgoin-Jallieu. © Albéric Marzullo – Place Gre’net

« La cam­pagne a été com­pli­quée mais, depuis quelques jours, ça s’in­verse », assure Michel Savin, sou­lagé. « Les Français se demandent : “Qui va être capable, qui a la car­rure et la sta­ture pour nous repré­sen­ter au niveau inter­na­tio­nal ?” »

Nul besoin d’être grand clerc pour connaître sa réponse… Chacun leur tour, les élus Les Républicains (LR) ont ainsi exposé les rai­sons les pous­sant à se mobi­li­ser autour de François Fillon.

Confiant en « une dyna­mique favo­rable à François Fillon », Bruno Retailleau, pré­sident du groupe LR au Sénat, a tout de même mis en garde les élec­teurs : « Aujourd’hui, une élec­tion pré­si­den­tielle se joue au pre­mier tour et non plus au deuxième. » Et de se livrer à une cri­tique en règle des adver­saires poli­tiques de François Fillon. Emmanuel Macron ? « C’est léger et ça sonne creux. » Marine Le Pen ? « Elle conduira la France et les Français à la ruine et au déchi­re­ment. » Tout en ayant bien conscience d’a­voir à convaincre une par­tie de son élec­to­rat pour pou­voir l’emporter.

Fillon va « ral­lu­mer les moteurs de l’économie »

Le pré­sident du groupe LR au Sénat dresse un bilan plus que néga­tif du quin­quen­nat écoulé. Pour lui, « la France est l’homme malade de l’Europe ». Et de prendre l’exemple de l’Espagne qui, « l’an der­nier, a eu trois fois plus de crois­sance que la France ». Pour lui, pas de doute, François Fillon sera le pré­sident qui « va ral­lu­mer les moteurs de l’é­co­no­mie que sont les inves­tis­se­ments des entre­prises et le pou­voir d’a­chat des Français ».

Parmi les points évo­qués du pro­gramme du can­di­dat de la droite et du centre : l’é­co­no­mie, au centre des futures réformes, que ce soit sous la forme de la réduc­tion des dépenses publiques – avec « 100 mil­liards d’é­co­no­mies » – sur la révi­sion du code du tra­vail, avec « la sup­pres­sion des 35 heures », ou bien encore, « moins de taxes et de charges pour les entre­prises et les Français ».

Quant au retraites, elles béné­fi­cie­ront d’une « reva­lo­ri­sa­tion pour celles à moins de 1 000 euros par mois et pour les pen­sions de réver­sion. […] La contre­par­tie c’est qu’on va repous­ser petit à petit l’âge de la retraite à 65 ans pour tenir compte de l’es­pé­rance de vie ».

Tourner la page du « laxisme pénal »

En matière de sécu­rité, l’élu garan­tit « de tour­ner la page des années Taubira, c’est-à-dire du laxisme pénal ». Il prône ainsi une plus grande fer­meté, qui se tra­dui­rait par « la construc­tion de pri­sons et la remise en vigueur des peines plan­cher ». Pour ce qui est du « ter­ro­risme isla­mique », d’a­près lui, Fillon est l’homme qu’il faut : « Il lut­tera contre la radi­ca­li­sa­tion de ces bar­bares avec une main qui ne trem­blera pas car c’est un homme d’État. »

Les quatre élus LR invitent ainsi les élec­teurs à aller voter « en leur âme et conscience » sans tenir compte de l’é­lec­tion faite, d’a­près Bruno Retailleau, par « le micro­cosme pari­sien, la sphère poli­tico-média­tique et les son­dages ».

Albéric Marzullo, cor­res­pon­dant à Fontaine

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Amar

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Transition éco­lo­gique au cœur de la séance publique du Département de l’Isère ce jeudi 17 mars 2022

FOCUS - Pour sa séance publique du jeudi 17 mars 2022, le Département de l'Isère va débattre (en grande partie) de politique environnementale. De quoi Lire plus

Le maire de Fontaine a dénoncé la convention liant la Ville et la MJC Mandela et lancé un appel à projets pour choisir les nouveaux gestionnaires à partir de décembre 2021. © MJC Nelson Mandela
Implantée à Fontaine depuis soixante ans, la MJC Nelson Mandela évin­cée par la Ville, qui choi­sit un nou­veau gestionnaire

FOCUS - La Ville de Fontaine a dévoilé, samedi 23 octobre 2021, le nom du lauréat de son appel à projets pour la gestion de Lire plus

Fermeture du pont Esclangon: Fontaine appelle à manifester contre le "mépris des élus grenoblois"
Fermeture du pont Esclangon : Fontaine appelle à mani­fes­ter contre le « mépris des élus grenoblois »

FLASH INFO — Les municipalités de Grenoble et de Fontaine sur le point de couper les ponts, au sens littéral du terme? Alors que la Lire plus

La justice accorde un délai de six mois au Chantier de Fontaine pour trouver une solution avant son expulsion
La jus­tice accorde un délai de six mois au Chantier de Fontaine pour trou­ver une solu­tion avant son expulsion

FLASH INFO — Une "victoire juridique" pour le Chantier? C'est ainsi que les défenseurs de la matériauthèque installée à Fontaine présente la décision du tribunal Lire plus

Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, entourée des adhérents isérois du MoDem 38. © Sarah Krakovitch - Place Gre'net
Sarah El Haïry, secré­taire d’État char­gée de la Jeunesse et de l’Engagement, de pas­sage en Isère

  EN BREF – La secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, était en visite à Fontaine, jeudi 28 janvier, Lire plus

Aménagements TempoVélo à Fontaine © Léo Aguesse – Place Gre’net
TempoVélo : une nou­velle piste cyclable de 1,5 kilo­mètre à Fontaine

  FIL INFO - Le nouveau tronçon du réseau provisoire TempoVélo aménagé sur 1,5 kilomètre à Fontaine a été dévoilé ce vendredi 12 juin 2020. Lire plus

Flash Info

|

18/05

18h58

|

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin