Chambéry métropole-Coeur des Bauges a adopté, le 23 mars, à l’unanimité, le budget primitif 2017. Il prévoit la hausse des impôts locaux.Chambéry métropole-Coeur des Bauges a adopté le vendredi 23 mars, le budget primitif 2017. @ Wikimedia Commons - Florian Pépellin

Chambéry métro­pole – Cœur des Bauges : une hausse des impôts locaux

Chambéry métro­pole – Cœur des Bauges : une hausse des impôts locaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les élus de la com­mu­nauté d’agglomération Chambéry métro­pole – Cœur des Bauges ont adopté, ce ven­dredi 23 mars, à l’unanimité le bud­get pri­mi­tif 2017. Le conseil com­mu­nau­taire, contraint notam­ment par une baisse des dota­tions de l’État et un manque bud­gé­taire de 4 mil­lions d’euros, a annoncé la hausse des impôts locaux.

La déci­sion est actée depuis ce ven­dredi 23 mars. Une par­tie des impôts locaux va aug­men­ter en 2017 sur le ter­ri­toire de Chambéry métro­pole – Coeur des Bauges. Les 38 élus de la com­mu­nauté d’agglomération ont en effet adopté à l’unanimité le bud­get pri­mi­tif 2017, qui pré­voit la hausse du fon­cier bâti, de 0 à 2,3 %.

Avec ses 136 000 habi­tants et ses 14 nou­velles com­munes depuis le 1er jan­vier 2017, Chambéry métro­pole – Cœur des Bauges doit inté­grer comme toutes les col­lec­ti­vi­tés une baisse des dota­tions de l’État. Cela repré­sente pour cette année une perte de 1,7 mil­lion d’euros et 300 000 euros sup­plé­men­taires au titre du fond natio­nal de péréqua­tion des res­sources inter­com­mu­nales et com­mu­nales (FPIC).

Transfert des com­pé­tences : 2 mil­lions d’euros à la charge de la collectivité

La com­mu­nauté d’agglomération doit éga­le­ment faire face à la pleine appli­ca­tion de la loi Notré (Nouvelle orga­ni­sa­tion ter­ri­to­riale de la République), qui pré­voit le trans­fert des com­pé­tences tou­risme et éco­no­mie. « La fac­ture est esti­mée à envi­ron 2 mil­lions d’euros à la charge de la col­lec­ti­vité car ces trans­ferts ne sont pas tota­le­ment com­pen­sés finan­ciè­re­ment », explique Chambéry métro­pole – Cœur des Bauges dans un com­mu­ni­qué. Au total, et pour l’année 2017, c’est envi­ron 4 mil­lions d’euros qui nous « manquent », ajoute-t-elle.

Le bud­get de fonc­tion­ne­ment amputé de 500 000 euros

Afin de main­te­nir un niveau d’investissement élevé (36 mil­lions d’euros par an), la com­mu­nauté d’agglomération pré­voit ainsi de réduire de 500 000 euros le bud­get de fonc­tion­ne­ment pour cette année 2017. Un effort a aussi été demandé aux com­munes. Ces der­nières devront bais­ser leurs parts d’attribution de compensation.

En revanche, Chambéry métro­pole – Cœur des Bauges pré­voit une baisse de la taxe d’enlèvement des ordures ména­gères. Cette der­nière pas­sera de 8,9 à 8,28 %, soit une réduc­tion de 7%. « Cette réduc­tion appor­tera une atté­nua­tion à l’activation du fon­cier bâti », pré­cise le conseil communautaire.

MM

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

MM

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le conseil métropolitain de Grenoble a voté, le 25 mars 2022, son budget pour l'année avec un fort accent mis sur le social et l'environnement Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole et Raphaël Guerrero, vice-président chargé des finances. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget métro­po­li­tain record en 2022 avec un accent mis sur le social et l’environnement

FOCUS - Le conseil métropolitain a voté, le 25 mars 2022, son budget pour l'année s'élevant à 791 millions d'euros. Soit "le plus important jamais Lire plus

Voitures Teisseire durant le Tour de France © Jean Housen - Wikimedia Commons
Le groupe bri­tan­nique Britvic pro­prié­taire de Teisseire va inves­tir 8,4 mil­lions d’eu­ros dans son usine de Crolles en 2022

FLASH INFO - Britvic, groupe britannique propriétaire de Teisseire, va investir 8,4 millions d'euros dans son usine de Crolles en 2022. Son but ? Faire Lire plus

Intérieur de l'usine STMicroelectronics. © Artechnic
STMicroelectronics va inves­tir 1 mil­liard d’eu­ros à Crolles pour répondre à la demande en com­po­sants électroniques

FLASH INFO - STMicroelectronics va investir 3,6 milliards d'euros, dont un milliard en Isère, en 2022, afin de répondre à la demande mondiale en composants Lire plus

Les dirigeants d'Elegia ont présenté leurs voeux et le bilan de la société mardi 21 janvier. De gauche à droite : Christian Coigné (PDG d'Isère Aménagement), Christian Breuza (DG d'Elegia) et Jean-Pierre Barbier (Président d'Elegia). © Anissa Duport-Levanti
Résultats records en 2019 pour le pre­mier opé­ra­teur public d’aménagement Elegia

  EN BREF - Elegia, le premier opérateur public d’aménagement de la région Auvergne Rhône-Alpes, présentait son bilan, le 21 janvier dernier. Le groupement d’intérêt Lire plus

De gauche à droite : Michelle Daran, Benoît Mollaret, Gisèle Perez, David Bousquet, Sarah Boukaala, Emmanuelle Legoff et Maxime Perez. © Joël Kermabon - Place Grenet.
Situation finan­cière de la Ville : pour Grenoble Nouvel air, le compte n’y est pas

  FOCUS - Le collectif Grenoble Nouvel air initié par Olivier Noblecourt exposait ce vendredi 13 décembre son analyse, au prisme de l'enjeu électoral, de la Lire plus

Les clubs d’in­ves­tis­seurs « sociaux » Cigales Auvergne-Rhône-Alpes lancent un appel à projets

  FIL INFO — Les Cigales (clubs d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire) de la région Auvergne-Rhône-Alpes lancent un appel aux Lire plus

Flash Info

|

20/05

10h43

|

|

19/05

10h45

|

|

19/05

9h27

|

|

18/05

18h58

|

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

Abonnement| Burkini dans les pis­cines à Grenoble : 40 maires et 27 élus métro­po­li­tains demandent à Éric Piolle de reti­rer sa déli­bé­ra­tion, les réac­tions affluent de toutes parts

Politique| Grenoble : un conseil muni­ci­pal divisé adopte le port du bur­kini dans les pis­cines municipales

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin