Bilan à mi-mandat : le groupe de Chamussy distribue bons et (surtout) mauvais points

sep article

Notre indépendance c

FOCUS – Le groupe d’opposition municipale Les Républicains – UDI et Société civile présidé par Matthieu Chamussy a annoncé, ce samedi 25 mars, le lancement d’une campagne prenant la forme de 20 000 tracts qui seront distribués dans tout Grenoble. Une manière, à mi-mandat de l’équipe municipale, de faire un bilan et d’ironiser sur la qualité de la mandature d’Éric Piolle en délivrant des certificats ressemblant furieusement… aux pastilles anti-pollution.

 

 

 

tract-recto-bilan-Chamussy« On aurait pu déve­lop­per un cha­pitre sur le dog­ma­tisme de cette équipe muni­ci­pale, sur les pro­messes non tenues ou encore sur son incom­pé­tence mais sans doute tout cela aurait été un peu long tant il y a à dire », com­mence par expo­ser Matthieu Chamussy, le pré­sident du groupe d’op­po­si­tion Les Républicains – UDI et Société civile, adop­tant pour l’oc­ca­sion un ton affligé.

 

 

 

Un tract tiré à 20 000 exemplaires

 

 

Le ton est donné. Le groupe a pré­senté, ce samedi 25 mars, le tract tiré à 20 000 exem­plaires qui sera dis­tri­bué dans Grenoble dès cette semaine. Un sup­port de la cam­pagne qu’il lance pour déli­vrer bons mais sur­tout mau­vais points sur le bilan à mi-man­dat de l’é­quipe muni­ci­pale. Un tract dont le gra­phisme s’ins­pire très lar­ge­ment, iro­nie oblige, des pas­tilles anti-pol­lu­tion qui ont récem­ment fait leur appa­ri­tion sur les pare-brise des Grenoblois.

 

tract-verso-bilan-ChamussyFinances, culture, sport, enfance et jeu­nesse, concer­ta­tion, pro­pa­gande, attrac­ti­vité du ter­ri­toire, cadre de vie et sécu­rité, patri­moine et urba­nisme, dépla­ce­ments… Autant de thèmes pas­sés au crible de la cri­tique des oppo­sants « mais en res­tant fac­tuels, péda­go­giques, en pro­dui­sant des faits que cha­cun peut véri­fier par lui-même pour for­ger sa propre opi­nion. »

 

Une dis­tri­bu­tion de pas­tilles, pour la plu­part noires, tota­le­ment assu­mée par un groupe réso­lu­ment décidé à faire tous­ser cer­tains. Mais sans sur­prise puisque le groupe s’est adonné à la com­pi­la­tion de griefs déjà per­co­lés lors de ses dif­fé­rentes inter­ven­tions au fil de la man­da­ture d’Éric Piolle.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
3820 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. M. Chamussy et com­pa­gnie, quelles sont les pro­po­si­tions concrètes que vous avez posées sur la table ? Avez-vous pro­posé un bud­get alter­na­tif ou des contre-pro­po­si­tions ? Ce que nous consta­tons en tant que Grenoblois :

    - Vous êtes pour plus de pié­to­ni­sa­tion mais sur­tout pas cœurs de ville, cœurs de métro­pole et sans dire pour quoi vous êtes…

    - Vous êtes pour moins de pol­lu­tion, mais sans limi­ter le traf­fic et en vou­lant élar­gir l’A480 et faire un tun­nel sur la Bastille (euh, d”  »ailleurs on ne sait plus si vous êtes pour ou contre).

    - Vous vous déso­lez de la baisse du BTP à Grenoble, mais vous refu­sez la béto­ni­sa­tion de Grenoble, les loge­ments sociaux

    - Vous vou­lez plus d’é­coles car il n’y en a pas assez, mais votre majo­rité refuse de trai­ter le cas des col­lèges à Grenoble.

    - Vous êtes contre le plan de sau­ve­garde de Piolle, mais vous sou­te­nez un can­di­dat qui pré­voit des baisses de dota­tion 3x pires en cas d’é­lec­tion

    - Vous êtes pour plus de sou­tien au com­merce de centre-ville, mais vous relayez sys­té­ma­ti­que­ment les posi­tions de la Chambre de Commerce et d’Industrie qui veut le centre com­mer­cial Neyrpic aux portes de Grenoble.

    - Vous vou­lez de la vidéo­sur­veillance, alors que l’in­cen­die du théâtre Prémol qui était un des sites avec une caméra en fonc­tion­ne­ment montre que cela n’a ni un effet de dis­sua­sion, ni pour l’é­lu­ci­da­tion de l’en­quête

    - Vous vou­lez plus de poli­ciers muni­ci­paux, mais 500.000 fonc­tion­naires en moins. L’effet du pas­sage de Sarkozy c’est d’a­voir eu 40 poli­ciers en moins sur Grenoble…

    =» Vos paroles sont inau­dibles, car non seule­ment votre sur­en­chère d’o­pé­rette trompe peu de monde, mais en plus vous ne tra­vaillez pas vos dos­siers : dépla­ce­ments, urba­nisme, social, édu­ca­tion, santé, envi­ron­ne­ment… En tout cas, per­son­nel­le­ment je n’ai jamais entendu vos pro­po­si­tions. Cet article est dans la même veine : dénon­cer sans rien pro­po­ser. Les gens en ont assez de ce jeu de dupes.

    Finalement, ce que vous dites par ce com­mu­ni­qué, c’est que l’op­po­si­tion de droite à Grenoble n’est bonne qu’à dis­tri­buer des bons et mau­vais points, et encore…

    sep article
    • JK

      28/03/2017
      11:04

      Bonjour

      Juste pour reve­nir sur un extrait de vos pro­pos qui nous inter­pelle, à savoir : « Cet article est dans la même veine : dénon­cer sans rien pro­po­ser. Les gens en ont assez de ce jeu de dupes ». Le fait de faire connaître à nos lec­teurs le point de vue de l’op­po­si­tion muni­ci­pale ne vaut pas vali­da­tion de notre part. Cet article ne dénonce rien et ne prend pas parti, nous sommes seule­ment dans notre rôle d’in­for­ma­tion en fai­sant part à nos lec­teurs des posi­tions adop­tées par ce groupe élu démo­cra­ti­que­ment. Tout comme nous le ferions pour toute autre for­ma­tion poli­tique. C’est à vous, lec­teurs, de vous for­ger votre propre opi­nion sur la base d’in­for­ma­tions non sélec­tives.
      Cordialement,

      sep article
  2. J’en ai marre de son mot « dog­ma­tisme », nou­velle for­mu­la­tion poli­ti­cienne à la mode pour décrier ceux qui ont des convic­tions dif­fé­rentes de lui. N’est-ce pas un dog­ma­tisme que de voir la vidéo­sur­veillance comme la for­mule miracle à la délin­quance, la voi­ture comme para­digme uni­ver­sel à la mobi­lité, le loge­ment privé comme seule solu­tion pour avoir une ville riche. Tous ses slo­gans ne sont pas « en res­tant fac­tuels, péda­go­giques, en pro­dui­sant des faits que cha­cun peut véri­fier par lui-même pour for­ger sa propre opi­nion » mais aussi lar­ge­ment exa­gé­rés pour cer­tains. Ma propre opi­nion est toute faite : Piolle n’a pas été aussi bon qu’es­péré, mais Chamussy-Carignon n’au­rait très cer­tai­ne­ment pas fait mieux. Peut-être même pire si sa solu­tion miracle pour le bud­get de la ville eut été la pri­va­ti­sa­tion à outrance…
    20 000 tracts ? Eux n’ont pas été détruits par l’a­cide ? Il doit res­ter un bon bud­get dans les caisses des Républicains…

    sep article
  3. qui c’est Chamussy, il existe pour de vrai ?
    Ah oui ! c’est le copain à Carignon qu’il n’ose plus faire appa­raitre sur les pho­tos ?
    😉

    sep article