La Métropole partante pour accueillir le Tour de France cycliste en 2019

sep article



Le 19 juillet 1919, le coureur cycliste Eugène Christophe revêtait pour la première fois, au départ de la 11e étape à Grenoble, le maillot jaune lors du 13e Tour de France cycliste. Cent ans après, en 2019 donc, la métropole de Grenoble a bon espoir d’accueillir sur ses terres la grande Boucle.

 

 

Cette volonté a été réaf­fir­mée par le maire de Grenoble Eric Piolle et le pré­sident de la Métropole Christophe Ferrari lors du conseil de la Métropole, ven­dredi 24 mars. Et le maire a fait ses cal­culs. Sachant que, depuis qua­rante ans, le Tour de France cycliste fait étape sur le ter­ri­toire tous les cinq ans et que la der­nière fois que la grande Boucle est pas­sée par Grenoble c’é­tait en 2014, cou­pler le cen­te­naire du maillot jaune et une étape est jouable.

 

 

La balle, dans le camp de la Métro

 

Mais cette fois, la ville de Grenoble ne sera pas la seule à mettre la main à la poche et débour­ser au bas mot 100 000 euros. En 2014, à peine élu, Eric Piolle avait pré­venu : pas ques­tion d’ac­cueillir une seconde fois la grande Boucle d’ici la fin de son man­dat en 2020. Et de ren­voyer la balle dans le camp de la Métro. Laquelle, par la voix de son pré­sident, espère ne pas lais­ser pas­ser l’op­por­tu­nité du cen­te­naire du maillot jaune. « Ça pour­rait avoir belle allure », s’est réjoui par anti­ci­pa­tion Christophe Ferrari.

 

PC

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2183 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.