Trois rugbymen du FCG ont été mis en examen mardi soir et placés sous contrôle judiciaire dans l'affaire de viol présumé d'une femme à Bordeaux le 12 mars.

Des joueurs du FCG mis à pied en atten­dant leurs audi­tions dans l’af­faire de viol présumé

Des joueurs du FCG mis à pied en atten­dant leurs audi­tions dans l’af­faire de viol présumé

Le FC Grenoble rugby a annoncé ce ven­dredi 17 mars que des joueurs allaient être enten­dus la semaine pro­chaine dans le cadre d’une « enquête pour fla­grance ». Elle concerne l’affaire de viol pré­sumé d’une jeune femme à Bordeaux. Avant même leurs audi­tions, le club a décidé de les mettre à pied à titre conservatoire.

« Afin de pro­té­ger le club et son per­son­nel et d’éviter tout amal­game entre cette enquête, qui relève de com­por­te­ments indi­vi­duels et pri­vés, et le FC Grenoble rugby, nous avons décidé de mettre immé­dia­te­ment à pied à titre conser­va­toire les joueurs concer­nés avant même qu’ils soient audi­tion­nés » indique le FCG dans un com­mu­ni­qué de presse publié le 17 mars.

Après leur défaite (46−14) en Gironde le 11 mars, des rug­by­men du FCG auraient en effet été impli­qués dans une affaire de viol. Une jeune femme de 21 ans a porté plainte. Plusieurs joueurs seront enten­dus la semaine pro­chaine dans le cadre de cette enquête, ouverte le 12 mars à Bordeaux.

Le club « répon­dra à toute sol­li­ci­ta­tion de la justice »

Le FCG « répon­dra à toute sol­li­ci­ta­tion de la jus­tice afin de concou­rir à la mani­fes­ta­tion de la vérité ». Il rap­pelle la pré­somp­tion d’in­no­cence pour ces joueurs qui vont être audi­tion­nés. Et qu’il « ne se sub­sti­tue en aucun cas à la jus­tice ».

Le club isé­rois ter­mine son com­mu­ni­qué ainsi : « Le FC Grenoble rugby est pro­fon­dé­ment affecté par ces évé­ne­ments qui ne cor­res­pondent en aucun cas aux valeurs que nous défen­dons et aux­quelles nous croyons fer­me­ment. »

LG

Laurent Genin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Affaire du Dr V. : le chi­rur­gien ortho­pé­diste gre­no­blois attaque Jean-Marc Morandini en diffamation

FOCUS - Soupçonné d'avoir pratiqué des opérations sans justification médicale, le chirurgien orthopédiste grenoblois mis en examen pour "homicide involontaire" et "blessures involontaires" à l'encontre Lire plus

Flash Info

|

08/02

18h42

|

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !