Développement durable : à qui pro­fite la Biennale des villes en transition ?

Développement durable : à qui pro­fite la Biennale des villes en transition ?

DÉCRYPTAGE - Pour organiser sa Biennale des villes en transition, Grenoble n’a pas lésiné sur les partenariats médias et financiers. Pour boucler son budget, la ville s’est même entourée de noms comme Eiffage, Area, Vicat ou Poma. Pas forcément des références en matière de développement durable. A qui a profité cette manifestation, au final ? Premier bilan à chaud.

 

 

 

L'Ancien musée de peinture de la place de Verdun, épicentre de la Biennale des villes en transition. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Ancien musée de peinture, place de Verdun, épicentre de la Biennale des villes en transition. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Clap de fin sur la Biennale des villes en transition qui s'est tenue à Grenoble. La sixième édition baisse donc le rideau sur quatre jours de rencontres, d'ateliers, de débats et tables rondes. Un programme fourni, relevé et varié, sur lequel la municipalité écologiste a largement communiqué.

 

Newsletters, réseaux sociaux, affichages sur les totems, les panneaux, les abribus, le tram… il était difficile d’y échapper. Et pour s'assurer une bonne couverture médiatique, la Ville de Grenoble n’a pas lésiné sur les moyens : elle a noué un partenariat avec, excusez du peu, quinze médias. En fait, le plus gros contingent de partenaires, devant les institutionnels (onze) et les financiers (sept).

 

 

Un événement très couvert par les médias… partenaires

 

 

Du coup, le programme de la Biennale, parfois assorti d’interviews du maire de Grenoble, s’est décliné à foison dans les médias. Dans la presse locale, logiquement, mais aussi dans Le Point, We Demain, Reporterre, Batiweb, Ecologik, Mediaterre, Terre-TV (la web télé de l'agence de communication chargée de faire la promotion de l'évènement)…

 

L'émission de France Inter "CO2 mon amour" était diffusée en direct de la Biennale. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L'émission de France Inter "CO2 mon amour" était diffusée en direct de la Biennale. © Joël Kermabon - Place Gre'net

France Inter a même tenu un direct avec Denis Cheissoux producteur de l'émission CO2 mon amour, grâce aux moyens techniques de France Bleu Isère. Convaincus ? Peut-être. Partenaires, à coup sûr.

 

Pas une ligne par contre dans Libération, Le Monde, L’Express ou Le Nouvel Obs-Rue89… Les grands médias nationaux n’ont pas mordu. Là, aucun partenariat n'avait été noué. Seul un blog hébergé par Mediapart, signé du mouvement Solidaires Isère, lui a consacré un billet… pas forcément très élogieux.

 

Sur place, la manifestation s'est souvent bornée – et on peut le regretter – à une forme d’entre-soi, où se sont surtout retrouvés les militants coutumiers de ce type d'événements*. La véloparade de samedi, qui s'est déroulée sous un soleil radieux, a quant à elle attiré une centaine de personnes.

 

 

 

Une gestion de la Biennale bien peu transparente

 

 

Sans remettre en cause la teneur du programme et la qualité des débats, souvent salués, les dessous de cette Biennale 2017 restent, eux, encore dans l’ombre. Et la transparence, pourtant érigée comme un des piliers du programme de la nouvelle municipalité écologiste, se fait attendre.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 65 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Exclusion des sept élus de la majo­rité de Grenoble : « Éric Piolle fait comme Emmanuel Macron, avec une forme de 49.3 »

FOCUS - Après avoir annoncé, la veille, leur exclusion de la majorité grenobloise, les sept élus (Anouche Agobian, Maxence Alloto, Pascal Clouaire, Laure Masson, Hakim Lire plus

Grenoble : 400 à 500 mani­fes­tants contre les lois Darmanin sur l’im­mi­gra­tion et Kasbarian dite « anti-squat »

FOCUS - Entre 400 et 500 personnes ont manifesté ce samedi 25 mars 2023, à Grenoble, contre le projet de loi immigration de Gérald Darmanin Lire plus

Cartographie des aléas du projet de PPR Inondation, réunion du 15 mars 2022 à la Plateforme © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Sassenage : le pro­jet urbain Portes du Vercors enterré… avant celui du futur trans­port par câble ?

DÉCRYPTAGE - Le projet urbain Portes du Vercors sur la commune de Sassenage, près de Grenoble, consistait à urbaniser 20 ha de terres agricoles très Lire plus

Le Mag.tv permet à des personnes en situation de handicap de créer des contenus informatifs, ensuite diffusés sur des écrans au sein des établissements spécialisés. DR
Le Mag​.tv, conçu par et pour les per­sonnes han­di­ca­pées en Isère, est désor­mais sur les rails

FOCUS – Le Mag.tv, média à destination des personnes handicapées élaboré par certaines d'entre elles, permet la diffusion d'informations qui les concernent directement. À l'origine Lire plus

Plus 'une quinzaine de postières et de postiers tenaint un piquet de grève vendredi 24 mars 2023 devant la poste Chavant. © Joël Kermabon - Place Gre'net.
Les fac­teurs de Grenoble-Chavant en grève illi­mi­tée pour l’embauche et la titu­la­ri­sa­tion de tous les précaires

FOCUS - La quasi-totalité des factrices et facteurs du bureau de poste Grenoble-Chavant ont entamé, mercredi 22 mars 2023, une grève reconductible en faveur d'une Lire plus

Réforme des retraites : mani­fes­ta­tion sau­vage, ten­sions et pou­belles incen­diées dans les rues de Grenoble

EN BREF - Près de 300 personnes sont parties en manifestation sauvage, jeudi 23 mars 2023 au soir, dans les rues de Grenoble, après la Lire plus

Flash Info

|

24/03

20h11

|

|

23/03

18h50

|

|

23/03

10h29

|

|

23/03

10h00

|

|

22/03

22h43

|

|

22/03

20h04

|

|

22/03

17h13

|

|

22/03

11h47

|

|

21/03

18h48

|

Les plus lus

Politique| Sept élus de Grenoble annoncent leur exclu­sion de la majo­rité après avoir cri­ti­qué la hausse de 25 % de la taxe foncière

Politique| Affaire de la Fête des Tuiles : Éric Piolle et les six autres pré­ve­nus jugés en appel les 19 et 20 juin 2023

Société| Grenoble : un troi­sième han­di­parc ouvre dans le parc des Champs-Élysées

Agenda

Je partage !