Nuit de l’eau à Grenoble les 18 et 20 mars : nager pour soutenir Haïti

sep article

Notre indépendance c

Nager pour la bonne cause, c’est possible. La troisième édition de la Nuit de l’eau de Grenoble vous invite à nager en soutien à Haïti, afin d’aider à la reconstruction des systèmes de distribution d’eau de l’île, récemment touchée par l’ouragan Matthew.

 

Organisée par le comité Unicef, la Fédération fran­çaise de nata­tion, la Ville de Grenoble et l’Université Grenoble-Alpes, cet évé­ne­ment fes­tif se dérou­lera autour de deux soi­rées. La pre­mière, le samedi 18 mars à 17 heures à la pis­cine des Dauphins de Grenoble.

 

L'Echirollois Jordan Pothain sera présent pour la Nuit de l'eau Campus le lundi 20 mars à 19 heures 30 © Laurent Genin

L’Échirollois Jordan Pothain sera pré­sent pour la Nuit de l’eau Campus le lundi 20 mars à 19 h 30. © Laurent Genin – placegrenet.fr

 

La deuxième, le lundi 20 mars à la pis­cine du Centre spor­tif uni­ver­si­taire de Saint-Martin-d’Hères à 19 h 30, en pré­sence du nageur Jordan Pothain. Une Nuit de l’eau Campus lar­ge­ment sou­te­nue et relayée par l’UGA.

 

 

 Participer en créant sa page de collecte

 

L'affiche de la Nuit de l'eau Piscine des Dauphins, le 18 mars. DR

L’affiche de la Nuit de l’eau Piscine des Dauphins, le 18 mars. DR

Comment par­ti­ci­per ? En vous ren­dant sur la page de la Nuit de l’eau du site de la Team Unicef, et en cli­quant sur « Créer ma page de col­lecte ». Il ne vous reste plus qu’à choi­sir un nom d’é­quipe com­men­çant par la racine « campus38_ » ou « dauphin38_ » et à invi­ter vos familles, proches ou connais­sances à vous spon­so­ri­ser. Rappel qui peut avoir son impor­tance : tout don peut être déduit à hau­teur de 75 % de vos impôts sur revenu.

 

À l’heure actuelle, déjà trois pages de col­lecte pour la Nuit de l’eau gre­no­bloise ont été créées : deux pour les Dauphins, une pour le cam­pus. « Notre défi : nager une heure sans se noyer ! » écrit l’un des cou­ra­geux par­ti­ci­pants. Il reste encore une dizaine de jours aux inter­nautes et amou­reux de la nata­tion pour le sou­te­nir, ou le rejoindre en créant leur propre page de col­lecte, seul ou en équipe.

 

 

De nombreux soutiens aux Nuits de l’eau, en Isère comme sur toute la France

 

Ces marques de sou­tien ne sont pas les seules en Isère. Ainsi, l’École des pupilles de l’air de Montbonnot-Saint-Martin a elle aussi créé sa page de col­lecte. Un « sym­bole de l’en­ga­ge­ment de toute l’École pour contri­buer au pro­gramme WASH (Water, Sanitation and Hygiene) au pro­fit d’Haïti, dure­ment tou­ché par les catas­trophes natu­relles suc­ces­sives ! »,selon la page Facebook du lycée de Défense de l’ar­mée de l’air.

 

Au niveau natio­nal, la Nuit de l’eau a déjà recueilli plus de 6 000 euros, sur les 50 000 espé­rés. Les marques de sou­tien autour de l’é­vé­ne­ment émanent de toute la France : par­ti­cu­liers, entre­prises, écoles ou clubs de nata­tion. Avec comme par­rain et mar­raine de cette édi­tion 2017, les nageurs Camille Lacourt et Laury Thilleman.

 

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
2373 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.