Du Pont-de-Claix à l’Arlequin, la SDH sensibilise ses locataires aux économies d’énergie

sep article

REPORTAGE – La Société dauphinoise pour l’habitat (SDH) accueillait le 17 février dernier la remise des prix du Grand défi de la transition énergétique, organisé par Unis-Cité. Guidées par de jeunes volontaires de l’association, huit familles de l’agglomération ont participé à cette opération visant à acquérir des éco-gestes, sources d’économies d’électricité. Une démarche que le bailleur social mène en parallèle dans son nouvel appartement pédagogique de l’Arlequin. Il y anime des ateliers destinés à former les habitants du quartier aux économies d’énergie ainsi qu’au tri sélectif et à la gestion des déchets.

 

 

 

Marc Morel, locataire d'une maison individuelle au Pont-de-Claix, a remporté le Grand défi de la transition énergétique.

Marc Morel, locataire d’une maison individuelle au Pont-de-Claix, a remporté le Grand défi de la transition énergétique. Manuel Pavard – placegrenet.fr

Habituellement, Marc Morel est toujours « un peu réticent » lorsqu’on sonne à sa porte. « Mais cette fois, j’ai ouvert aux deux demoiselles et je n’ai pas regretté », raconte-t-il. Ce Pontois et sa femme sont en effet les lauréats du Grand défi de la transition énergétique.

 

Une opération pilotée par l’association Unis-Cité, en partenariat avec Enedis (ex-ERDF) et la Société dauphinoise pour l’habitat (SDH) qui accueillait la remise des prix, le 17 février dernier, dans ses locaux échirollois. Objectif : sensibiliser des familles aux éco-gestes pour leur permettre d’économiser de l’énergie.

 

Regroupés par binômes, les jeunes Volontaires de la transition énergétique (VTE), en service civique de sept mois à Unis-Cité, ont effectué du porte à porte, fin janvier, pour expliquer le défi. Au total, huit familles du Pont-de-Claix, Échirolles et Fontaine, pour la plupart locataires de la SDH, y ont participé.

 

 

 

Un concept itinérant

 

 

Le principe est simple : une première semaine durant laquelle les participants ne changent pas leurs habitudes, puis une deuxième semaine où ils mettent en place les éco-gestes indiqués par les membres de l’association. À chaque étape, ces derniers ont relevé le compteur d’électricité afin de comparer la consommation. Et pour Marc Morel, les résultats ont été concluants, avec une économie de 15 kWh sur une semaine (85 kWh consommés la première semaine contre 70 la seconde).

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2057 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.