Des jardiniers engagés font leur rentrée au jardin Incroyable Mistral

sep article



PORTFOLIO – Une quinzaine de jardiniers engagés ont répondu présent au premier rendez-vous 2017 au jardin Incroyable Mistral (parc Paul Mistral), ce dimanche 26 février. Objectif de cette journée ? Remettre le jardin en état pour la nouvelle saison, semer les premières graines, fabriquer des nichoirs pour les hirondelles et planifier des évènements sur les sujets de la transition, de l’autonomie alimentaire et du jardinage. Retour en images.

 

 

 

La rentrée de printemps au jardin Incroyable Mistral. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Rentrée des jar­di­niers au jar­din Incroyable Mistral. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Des jar­di­niers enga­gés ont pré­paré le prin­temps au jar­din Incroyable Mistral situé dans le parc Paul Mistral, ce dimanche 26 jan­vier. Le but ? Remettre en état leur jar­din par­tagé et ouvert à tous pour la nou­velle sai­son, et échan­ger, dans une ambiance convi­viale, sur l’a­ve­nir de cet espace et les évè­ne­ments à venir.

 

Initié par le col­lec­tif Incroyable Comestibles de Grenoble, cet ate­lier domi­ni­cal a ras­sem­blé une quin­zaine de per­sonnes, dont une grande par­tie est enga­gée dans des ini­tia­tives citoyennes telles que Colibris Grenoble, Autonomie ali­men­taire, Alternatiba Grenoble

 

 

 

Jardiner pour cultiver les liens

 

 

Ensemble, ils pré­parent plu­sieurs évè­ne­ments pour cette année 2017 : la par­ti­ci­pa­tion à la bien­nale Villes en tran­si­tion, au mar­ché annuel des fleurs et des plantes, à la semaine inter­na­tio­nale de la per­ma­cul­ture et à la jour­née de tran­si­tion citoyenne. Les sujets sont divers, mais leur dyna­mique com­mune. « Il s’agit de se nour­rir : de retrou­ver le lien à l’alimentation ter­restre, mais aussi à l’alimentation de l’âme », confie Meiyna, jar­di­nière enga­gée. Cultiver à la fois des comes­tibles et des liens sociaux, tel est l’enjeu majeur de ces pro­jets d’agriculture urbaine qui fleu­rissent à Grenoble.

 

La rentrée de printemps au jardin Incroyable Mistral. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

© Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

 

Mais les habi­tants des quar­tiers avoi­si­nants viennent-ils sou­te­nir le pro­jet des jar­di­niers enga­gés ? S’intéressent-ils à leur démarche ? « Nous avons des anges-gar­diens du jar­din », constate Brigitte, citoyenne mili­tante. Plusieurs per­sonnes ont décidé d’apporter leur graine au pro­jet : comme ces habi­tants des immeubles voi­sins qui ont arrosé les plantes ou réparé des ples­sis, ces assem­blages de branches entre­la­cées.

 

La rentrée de printemps au jardin Incroyable Mistral. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

© Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Ce jour là, plu­sieurs pas­sants curieux s’arrêtent pour regar­der les jar­di­niers tra­vailler et pour en savoir plus sur leur démarche. Enthousiastes ou scep­tiques, ils écoutent les expli­ca­tions sur les incroyables comes­tibles, le jar­di­nage et l’en­ga­ge­ment citoyen.

 

De quoi répandre des graines de réflexion sur l’en­ga­ge­ment citoyen et la tran­si­tion à tra­vers le jar­di­nage. Objectif atteint donc ce jour-là pour les jar­di­niers enthou­siastes !

 

Retour en images sur la ren­trée au jar­din Incroyable Mistral.

 

 

 

Texte et pho­tos : Yuliya Ruzhechka

 

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
3623 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Très beau repor­tage ! merci Yuliya Ruzhechka.
    Christian

    sep article