Fil Saccage des locaux d'une boulangerie-pâtisserie Le Moulin de Domène, ce 22 février 2017, à caractère raciste et xénophobe. DR

La bou­lan­ge­rie-pâtis­se­rie Le Moulin de Domène sau­va­ge­ment vandalisée

La bou­lan­ge­rie-pâtis­se­rie Le Moulin de Domène sau­va­ge­ment vandalisée

Dans la nuit du mardi 21 au mer­credi 22 février, la bou­lan­ge­rie-pâtis­se­rie Le Moulin de Domène a été sau­va­ge­ment van­da­li­sée. Les actes com­mis sont à l’é­vi­dence xéno­phobes et racistes, étant donné la teneur des insultes et ins­crip­tions lais­sées sur les murs (sigle FN, croix gam­mées nazies). Mohamadou Siby, gérant depuis avril 2015 du com­merce, est aba­sourdi par cette vio­lence à son encontre. Il a porté plainte et une enquête est en cours. 

Le gérant de la bou­lan­ge­rie-pâtis­se­rie a décou­vert l’am­pleur des dégâts tan­dis qu’il se ren­dait à son tra­vail dans le cou­rant de la nuit. Après avoir fra­cassé la porte d’en­trée de la bou­lan­ge­rie-pâtis­se­rie Le Moulin de Domène, les cas­seurs s’en sont pris à tout le maté­riel de tra­vail (pré­sen­toirs, fri­gos, tables) du com­merce, ins­tallé au 7 rue de la République à Domène.

Les pho­tos prises par le gérant lui-même sur sa page Facebook sont élo­quentes. Les débris de verre jonchent le sol, les comp­toirs ont été pul­vé­ri­sés, les tables retour­nées, des coups de canif balafrent les murs…

Sur les murs, des insultes : « dégag sale noir » (sic) et « bam­bou­bla » (sic)

Ces actes d’in­ti­mi­da­tion sont, en outre, visi­ble­ment à conno­ta­tions hai­neuses et xéno­phobes. Les van­dales ont tagué, sur toute la lar­geur des murs, des insultes racistes, en lettres capi­tales – « dégag sale noir » (sic) et « bam­bou­bla » (sic) – avec un curieux sens de l’or­tho­graphe… La seconde insulte ren­voie très pro­ba­ble­ment à l’af­faire Théo

Enfin des croix gam­mées nazies et des sigles FN (Front natio­nal) ont été affi­chées dans la bou­lan­ge­rie, reflé­tant les sources d’ins­pi­ra­tion des auteurs du sac­cage. « Je n’ai aucune idée de qui a pu faire cela. Je m’en­tends bien avec tout le monde », assure Mohamadou Siby, qui ne com­prend pas ces actes.

Une mani­fes­ta­tion de sou­tien pour­rait être organisée

Sur les réseaux sociaux, le bou­lan­ger a reçu de très nom­breux mes­sages en guise de soli­da­rité. Des témoi­gnages tra­dui­sant l’in­di­gna­tion et sou­vent la colère vis-à-vis de ces actes hai­neux. Une col­lecte de don a par ailleurs été lan­cée, même si les répa­ra­tions des dégâts devraient être prises en charge par les assurances.

Du point de vue de l’as­so­cia­tion mili­tante Ras L’front, il est sur­tout néces­saire « d’or­ga­ni­ser une mani­fes­ta­tion publique de soli­da­rité, sous une forme quel­conque, à Domène ». Nuit debout sou­tient éga­le­ment cette proposition.

Enfin, sur son site isé­rois, l’as­so­cia­tion Ras L’front s’é­tonne du silence de la mai­rie, qui n’a­vait tou­jours pas condamné, ce ven­dredi 24 février, les actes xénophobes.

SC

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Flash info| Victime d’une « ten­ta­tive d’en­lè­ve­ment » à Grenoble, un jeune homme a été ren­voyé à la pri­son de Varces

Agenda

Je partage !