Manifestation anti-corruption dimanche à Grenoble : un appel à réagir

sep article

Plusieurs associations et organisations politiques et syndicales appellent à un rassemblement anti-corruption dimanche 26 février à partir de 15 h 30, place Victor-Hugo à Grenoble. Le coup d’envoi avait été donné dimanche 19 février, avec des manifestations organisées dans une quarantaine de villes de France. Mais, prise de court, Grenoble avait alors raté le coche.

 

 

Séquence rattrapage donc dès ce dimanche. Car, surfant sur l’opération coup de balai lancée en Roumanie, le mouvement espère tenir jusqu’en avril et la présidentielle. Objectif ? Faire réagir et appeler à une prise de conscience des élus alors que se multiplient les révélations de fraudes, détournements et emplois fictifs impliquant la classe politique française. A commencer par les soupçons pesant sur François Fillon et Marine Le Pen.

 

A Grenoble, c’est Nuit debout qui, avec Solidaires Isère, a joué le rôle de coordinateur. A leurs côtés, de nombreux syndicats, mouvements et partis : Solidaires étudiant.e.s Grenoble, PartiPirate38, Union des étudiants communistes de Grenoble (UEC), Jeunes communistes de l’Isère, Ras L’Front, Nouveau parti anticapitaliste (NPA) Jeunes Grenoble, ainsi que plusieurs militants de France insoumise Isère.

 

Également présente, l’association Anticor 38 qui, depuis une quinzaine d’années, fait de la transparence et de l’éthique en politique son cheval de bataille. Après la (difficile) adoption de la charte anti-corruption que seuls deux maires ont signée en Isère (Eric Piolle à Grenoble et Francie Megevand à Eybens), l’ONG en appelle elle aussi à la mobilisation citoyenne.

 

PC

 

commentez lire les commentaires
4990 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Bonjour
    A villeneuve [modéré : propos diffamatoires] Un couple issue de la famille mediatico politique a gere ce quartier et a gere le paiement de la paix sociale et le communautarisme……Nous n’avons pas le droit de parler nous avons juste le droit d’enterrer l’avenir de nos enfants et parfois nos enfants……..derriere eux pendant les marches blanches. Ils sont alles jusqu’a creer une association pour les marches blanches.Ils preparent l’avenir de nos enfants…….disent-ils. Attention cela est connu des institutions a qui nous ecrivons sans reponse….
    Nous n’avons pas la bonne couleur ……politique
    La corruption est partout le seul probleme est le fait de ne pas attendre les elections pour reagir…

    BENYOUB.A

    sep article
  2. C’est une manif’ pour tous anti-Yann Mongaburu avec cette affaire de trafic d’influence visant à favoriser Ebikelabs ?

    sep article
    • Que dit la justice ? est-ce qu’il y a déjà eu un procès ?

      sep article