SOS Méditerranée se jette à l’eau à Grenoble pour soulever des fonds

sep article



La jeune association de sauvetage en mer SOS Méditerranée organise une projection de films au Ciné-club pour faire connaître et développer son antenne grenobloise, créée en septembre 2016. Sa mission ? Informer un maximum de personnes sur le travail accompli par l’équipage de l’Aquarius, navire de 77 mètres affrété par l’association.

 

 

Le film Les migrants ne savent pas nager, de Jean-Paul Mari, sera dif­fusé au Ciné-Club de Grenoble le 7 février pro­chain. Ce docu­men­taire témoigne de la dif­fi­cile situa­tion des migrants qui tentent de tra­ver­ser la Méditerranée au péril de leur vie. Le tout en immer­sion puisque le réa­li­sa­teur est monté à bord du bateau de l’as­so­cia­tion, l’Aquarius, dans ses mis­sions de sau­ve­tage au large des côtes libyennes. L’objectif étant de faire connaître au plus grand nombre les actions de l’as­so­cia­tion euro­péenne de sau­ve­tage en mer Méditerranée, fon­dée en 2015.

 

 

11 261 personnes sauvées en 2016

 

 

La navire Aquarius de l'association SOS méditerranée. © RaBoe - Wikipedia

L’Aquarius, navire de l’as­so­cia­tion SOS médi­ter­ra­née. © RaBoe – Wikipedia

Les opé­ra­tions de sau­ve­tage de l’Aquarius ont débuté en février 2016. Le navire et son équi­page ont ainsi pu sau­ver 11 261 per­sonnes aux larges des côtes libyennes au cours de l’an­née 2016. Le tout avec des équipes de Médecins sans fron­tières pré­sentes à bord du bateau pour prendre en charge les res­ca­pés.

 

Des inter­ven­tions qui repré­sentent un coup impor­tant, entre la loca­tion du navire, le car­bu­rant, le finan­ce­ment de l’é­qui­page et les équi­pe­ments d’ac­cueil et de soin des réfu­giés. Chaque jour passé en mer coûte ainsi 11 000 euros à l’as­so­cia­tion. Celle-ci cherche donc des finan­ce­ments à tra­vers sa nou­velle antenne dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise.

 

Le 7 février au Ciné-club de Grenoble, deux courts métrages d’a­ni­ma­tion seront éga­le­ment pré­sen­tés, l’un trai­tant de la nais­sance de l’as­so­cia­tion, le second du dérou­le­ment d’un sau­ve­tage en mer. Les migrants ne savent pas nager sera ensuite dif­fusé en pré­sence d’un marin sau­ve­teur et de Coralie Carvin, res­pon­sable du pôle « mobi­li­sa­tion citoyenne » de l’as­so­cia­tion.

 

CL

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
2323 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.