225 places d’hébergement ouvertes en Isère : un « échec mortel » ?

sep article

L’épisode de froid s’accentuant, la réquisition les lieux couverts et un minimum chauffés continue. Après les 120 places dans les gymnases Fernand Faivre à Eybens et Pablo Picasso à Échirolles, 60 places viennent d’être ouvertes au gymnase de la Houille blanche, à Grenoble, et 25 autres au gymnase Folliet à Bourgoin-Jallieu.

 

 

Un solu­tion trop pré­caire et un chiffre très insuf­fi­sant pour l’Assemblée des loca­taires, mal logés sans loge­ment. « Selon Un toit pour tous plus de 4 000 per­sonnes sont sans solu­tion de loge­ment ou d’hé­ber­ge­ment, sou­ligne l’association dans un com­mu­ni­qué. Seules 320 places d’hé­ber­ge­ment hiver­nales ont été finan­cées par l’État. La pré­fec­ture conti­nue de cher­cher la cen­taine de places man­quantes auprès des com­munes du dépar­te­ment, sans réponses. Depuis le 1er novembre, mal­gré la trêve d’hi­ver, des menaces d’ex­pul­sions adviennent auprès des per­sonnes héber­gées et des loca­taires en dif­fi­culté. »

 

10 000 logements vacants dans l’agglomération grenobloise

 

L’association voit dans le plan « grand froid » un « échec mor­tel », met­tant en paral­lèle ces quelques places d’hé­ber­ge­ment ouvertes avec le nombre de loge­ments vacants dans l’agglomération gre­no­bloise : l’Insee a recensé 10 000 loge­ments publics et pri­vés, immeubles de bureaux et ex-bâti­ments indus­triels vacants en 2014.

 

« Il est cri­mi­nel de lais­ser des per­sonnes dans des condi­tions de sur­vie indignes alors que des bâti­ments chauf­fés sont lais­sés vides comme, entre autres, l’ancien hôpi­tal mili­taire de La Tronche », dénonce l’association.

 

PC

 

commentez lire les commentaires
1899 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.