Les Brûleurs de Loups triomphent des Gothiques d’Amiens (7-1)

sep article

Nouvelles formations au centre de formation des Charmilles pour la rentrée 2020

Après l’avoir emporté à Angers (2-4) le 8 janvier, les hockeyeurs grenoblois se sont imposés mardi soir à domicile face aux Gothiques d’Amiens. Une victoire sans appel 7-1 lors de la 32e journée de Saxoprint Ligue Magnus.

 

 

La défaite face à Gap (1-4), vendredi 6 janvier, était visiblement un accident. Après avoir bien réagi en Anjou, les Brûleurs de Loups ont enchaîné avec la manière face à Amiens.

 

Deux buts de David Rodman et Teddy Trabichet ont mis les Isérois sur de bons rails après un peu plus de 6 minutes de jeu. La réduction du score amiénoise (2-1) 3 minutes plus tard allait s’avérer, avec le recul, anecdotique. Ce sera finalement la réalisation de l’honneur pour les Gothiques. Car ensuite, pendant 50 minutes, les Picards vont encaisser un 5-0.

 

C’est d’abord Bostjan Golicic, en supériorité numérique, qui a permis à Grenoble de faire le break 3-1 en fin de premier tiers-temps (19e). En seconde période, les Brûleurs de Loups ont inscrit trois nouveaux buts par Éric Chouinard, Golicic, pour son doublé, et Julien Baylacq (6-1).

 

 

22e succès de Grenoble en 23 matches

 

Lors du troisième tiers-temps, les hockeyeurs grenoblois ont clôturé leur festival offensif par une dernière réalisation d’Anze Kuralt.

 

C’est le 22e succès en 23 matches des Brûleurs de Loups. Avec cette victoire, ils récupèrent la 4e place du classement après la défaite de Bordeaux face à Gap (1-3). Prochain rendez-vous pour eux : vendredi 13 janvier à Nice (20 heures).

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1437 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.