Grenoble élargit son centre-ville piéton : coup d’envoi dans un mois

sep article

FOCUS – Le projet de piétonnisation du centre-ville de Grenoble se prépare dès février à entrer dans sa phase active. Plus de place pour les piétons, les vélos et les transports en commun, moins pour les voitures. Alors que Cœurs de ville, cœurs de métro n’a pas encore passé toutes les étapes, dont celle du vote des élus métropolitains le 3 février prochain, et que le projet doit faire face à une levée de boucliers du monde économique, la Métro entend garder le cap.

 

 

 

Commerçants et unions de quartier contestent le projet de piétonnisation de CVCM et proposent des alternatives, comme rue Gambetta. crédit Patricia Cerinsek

Le bou­le­vard Gambetta devrait pas­ser à double sens de cir­cu­la­tion. © Patricia Cerinsek

Cœurs de ville, cœurs de métro­pole (CVCM) a beau être contesté, le pro­jet de pié­ton­ni­sa­tion du centre-ville de Grenoble suit son cours. Il sera d’ailleurs mis en œuvre dès ce prin­temps.

Pas ques­tion donc de le repor­ter, comme le réclame le col­lec­tif Grenoble à cœur, ni même de le modi­fier. En tout cas dans ses grandes lignes.

 

La fer­me­ture à la cir­cu­la­tion de l’axe Sembat-Rey-Lyautey reste l’épine dor­sale du pro­jet porté par la Métropole de Grenoble, aux côtés de la ville de Grenoble et du syn­di­cat mixte des trans­ports en com­mun (SMTC). Par delà, l’idée est aussi d’élargir la pié­ton­ni­sa­tion de part et d’autre de l’actuel pla­teau pié­ton place Grenette, en direc­tion du quai Saint-Laurent comme de la caserne de Bonne. Bref, de « recoudre » un centre-ville frag­menté et conges­tionné pour faire une plus large place aux trans­ports en com­mun, aux vélos et aux pié­tons. Ce fai­sant, CVCM espère éli­mi­ner 20 000 véhi­cules du centre-ville et faire bais­ser le tra­fic de près de 15 %.

 

 

Un calendrier serré

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
8445 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Ping : Cœur de Ville Cœur de Métropole / Grenoble : Un projet amendé par un an de concertation | Rassemblement Citoyen Solidaire Ecologiste (RCSE) Grenoble-Alpes Métropole

  2. Ecrire « la fer­me­ture à la cir­cu­la­tion de l’axe Sembat-Rey-Lyautey reste l’épine dor­sale du pro­jet » semble en contra­dic­tion avec la carte publiée sur Twitter où l’on voit que suite à la concer­ta­tion cette inter­dic­tion ne concer­nera fina­le­ment que Agutte-Sembat et que la cir­cu­la­tion res­tera pos­sible sur Lyautey et Edouard Rey.

    Il y a donc eu prise en compte de l’a­vis des dif­fé­rents acteurs et l’on peut s’en féli­ci­ter. Il faut noter que l’é­quipes métro­po­li­taine et muni­ci­pale ont fait avan­cer de manière le dos­sier du Rondeau qui était blo­qué depuis plus de 20 ans, répon­dant à la demande des pro­fes­sion­nels de la CCI. Il serait inté­res­sant que ceux-ci s’ex­priment sur cette avan­cée. Reporter l’a­dap­ta­tion du centre ville au-delà des tra­vaux du Rondeau serait juste extrê­me­ment dom­ma­geable pour les com­merces comme le montre les exemples dans d’autres métro­poles.

    Réjouissons nous de voir enfin une évo­lu­tion des poli­tiques publiques qui se basent sur des pré­oc­cu­pa­tions sani­taires (limi­ter la cir­cu­la­tion de tran­sit pour bais­ser les émis­sions de pol­luants), de dyna­misme com­mer­cial, de par­tage de l’es­pace public, de la per­for­mance des trans­ports col­lec­tifs (actuel­le­ment les bus perdent en moyenne 7mn sur l’axe Agutte-Sembat), et aussi de voir que les res­pon­sables du pro­jet sont capables de prendre en compte une grande par­tie des remarques issues de la concer­ta­tion.

    sep article
    • Habitant Rive droite non auto­mo­bi­liste en ville et en ban­lieue j ai remar­qué plu­sieurs amé­lio­ra­tions pour flui­di­fier le traf­fic sur les quais :
      Avoir accès à la voie sur berge à par­tir de la grand RUE de la Tronche pour évi­ter ce tran­sit vers la porte de France
      Une signa­li­sa­tion à l arri­vée de GRenoble pour­rait évi­ter un tran­sit Durant les week end de l année et les vacances sco­laires car les GPS de traf­fic pro­posent de tra­ver­ser GRenoble en arri­vant de Voreppe par les quais pour acc­ce­der aux sta­tions de Belledonne (7 laux , cham­rousse , col­let et autres) car la plus rapide que l U2.

      Lyon a le même pro­blème avec la liai­son Nord Sud ou les GPS pro­posent le tun­nel de four­rière et non les contour­ne­ments

      sep article