L’Ades dénonce un “gros mensonge” remontant à la genèse de Clinatec

sep article



CLINATEC ÉPISODE 4 – Y a‑t-il eu tromperie pour favoriser, en novembre 2009, l’engagement financier et partenarial de la Ville de Grenoble avec le centre de recherche biomédicale Clinatec ? C’est en tout cas ce qu’affirme l’Association démocratie écologie solidarité (Ades) qui vient d’obtenir plusieurs pièces à charge après sept années de recours. Dans le viseur de l’association “rouge et verte” : Jean Therme, cofondateur de Clinatec, et Geneviève Fioraso, alors adjointe à l’économie de la Ville de Grenoble et cheville ouvrière politique du centre spécialisé dans le développement de dispositifs technologiques implantables dans le cerveau.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
4538 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Ils sont tel­le­ment drôles l’ADES… Tromperie…Cela ne veut rien dire car la trom­pe­rie ne concerne que les rela­tions contrac­tuelles pour l’a­chat de biens et ser­vices, ce qui n’est pas le cas ici… Mensonge n’est pas trom­pe­rie . On pour­rait par exemple cite les mar­chés de la fête des tuiles ou là oui il y a eu trom­pe­rie car aucun spec­tacle n’a été livré alors ue c’é­tait l’ob­jet du mar­ché…
    Tout ce que raconte l’ADES est pres­crit et si sur un enga­ge­ment de ce impor­tance là, en 7 ans, c’est tout ce qu’ils trouvent dans le dos­sier, alors le dos­sier est vide…
    Il y a vrai­ment des gens ont du temps à perdre…

    sep article
    • article sur le site de l’ADES :
      http://www.ades-grenoble.org/wordpress/2016/11/04/clinatec-un-gros-mensonge-enfin-revele/
      qui se ter­mine par :
      « Aujourd’hui nous lui deman­dons des comptes en appli­ca­tion de l’article 15 de la décla­ra­tion des droits de l’homme et du citoyen »
      Article 15 :
      « Art. 15. La Société a le droit de deman­der compte à tout Agent public de son admi­nis­tra­tion. »
      Il n’y a donc pas pres­crip­tion.

      sep article
      • La fina­lité de cette énième dénon­cia­tion de l’ADES vise quoi ? ou plu­tôt qui ?
        Le titre « gros men­songe » devrait peut être se rap­pro­cher de « wan­ted » désor­mais connu ?
        R.Avriller et sa bande ne peuvent pas dénon­cer leur propre majo­rité, ils s’at­taquent aux pré­cé­dentes, c’est tou­jours la stra­té­gie depuis l’é­lec­tion de Piolle d’il y a bien­tôt 3 ans ?

        Et sinon l’ADES pense à l’a­ve­nir de temps en temps ?

        Bref ce sera un article de plus dans la dénon­cia­tion, la décrois­sance, la décons­truc­tion, la déla­tion, la « dé »…

        J’invite les sup­por­ters de l’ADES à sou­te­nir PMO, eux aussi contre le pro­grès scien­ti­fique et tech­no­lo­gique, contre Clinatec. Au moins dans quelques années il y a aura beau­coup plus de cho­mage à Grenoble, et moins « d’af­faires »…
        G.Fioraso a bien rai­son, il y a une gauche démago et populo qui est deve­nue inquié­tante, l’emploi et l’a­ve­nir de notre santé s’ins­crivent dans des pro­jets comme Clinatec, à cher­cher la petite bête par­tout rien ne sort plus à Grenoble, est-ce que c’est un pro­grès ?

        Certainement pas, alors raz-le-bol de cette Pravda gre­no­bloise, l’ADES est deve­nue l’ar­ché­type du contre-pou­voir inca­pable de se moder­ni­ser depuis qu’elle est dans la majo­rité. Le seul qui tient la route à l’ADES est Fristot, les autres ne savent pas construire, il « dé« construisent.

        sep article