Mistral : un film et un débat ce vendredi 16 décembre pour se réapproprier le quartier

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

La barre Anatole France, emblème de Mistral, ne tombera pas au printemps 2017. Sa démolition a été reportée à 2018. Si le quartier s’apprête à tourner une page de son histoire, ses habitants entendent bien en être des acteurs à part entière. Ils organisent, ce vendredi 16 décembre, une conférence-débat autour d’un documentaire sur Mistral.

 

 

« Les élus, tous ceux qui décident, ils pensent pour nous et sans nous », résume Karim Kadri, le pré­sident de l’union de quar­tier CoHaMis. Pour faire entendre leur voix, les habi­tants se sont orga­ni­sés. Vendredi 16 décembre, une confé­rence-débat est pré­vue à 18 heures à la salle poly­va­lente de Mistral*. Au cœur de cette soi­rée, un docu­men­taire de 52 minutes, Mistral à tra­vers les âges, qui, de 1970 à 2016, retrace le Mistral d’hier jusqu’à nos jours.

 

Du Mistral cité des jar­dins à la poli­tique de réno­va­tion lan­cée en 1995 qui se pour­suit tou­jours, en pas­sant par les débuts de la réha­bi­li­ta­tion du quar­tier au milieu des années quatre-vingt-dix ou les jar­dins fami­liaux de Bachelard, le film retrace qua­rante-sept années d’histoire. Mais pas seule­ment.

 

« Derrière, pour nous, l’objectif est de se pro­je­ter vers l’avenir, conti­nue Karim Kadri. Que sera Mistral au XXIe siècle ? » Cette ques­tion, les habi­tants et d’autres pour­ront aussi la poser aux élus et déci­deurs invi­tés à cette soi­rée, la ville de Grenoble, la Métro ou Actis le bailleur social.

 

 

PC

 

 

* Le nombre de places étant limité, la réser­va­tion est recom­man­dée au 06 09 56 68 75 ou par mail : cohamis@hotmail.com

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
2280 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Initiative louable, mais com­ment va t‑on se réap­pro­prier le quar­tier avec un docu­men­taire et un débat ? Non parce que mobi­li­ser les gens c’est bien, mais si on ne résout pas les pro­blèmes de sécu­rité cau­sés par le crime orga­nisé (il n’y a pas plus orga­nisé et inter­na­tio­nal que le tra­fic de came), c’est l’équivalent de l’air de jeu place St Bruno pour chas­ser les dea­lers… On met une fois de plus la char­rue avant les bœufs, parce que les pou­voirs publics ont aban­donné ce quar­tier à lui-même en annu­lant, notam­ment mais pas que, le pro­jet de désen­cla­ve­ment au cœur duquel se trou­vait le stade Lesdiguière et le contrat d’axe.
    Rénover c’est bien, mais ne ser­vira à rien si on ne fait pas d’a­bord sau­ter les ver­rous – géo­gra­phique, struc­tu­relles, éco­no­miques, sécu­ri­taires etc. – qui enferment ce quar­tier…

    sep article