La station du col de Porte fait appel au financement participatif pour se développer

sep article

Pour pouvoir se développer, la petite station du col de Porte située au cœur du Parc naturel Régional de Chartreuse en appelle au financement participatif. Objectif : collecter 30 000 euros pour installer un nouveau petit téléski et permettre aux débutants et aux enfants de rejoindre le haut de la station, développer et éclairer le snowpark ainsi qu’une des pistes de ski.

 

Après plusieurs années difficiles et une fréquentation à la baisse, la station familiale du col de Porte a été reprise en main l’année dernière par un nouvel exploitant. « Nous avons beaucoup d’idées, mais les moyens nous manquent si nous voulons les concrétiser », souligne Didier Pic.

 

« Il n’y a aucun objectif de rentabilité dans ce projet, simplement notre contribution à donner un nouvel élan à une petite station mythique à laquelle je suis particulièrement attaché et qui a la chance de se situer au cœur d’un environnement extraordinaire… tout en étant à deux pas de la ville ! », affirme celui qui est aussi directeur général de Kässbohrer France, le fabricant savoyard de dameuses. « Remettre les familles et les scolaires sur les skis et plus généralement leur redonner le goût de la montagne, c’est une manière de partager ce que la montagne nous donne. »

 

A ce jour, un peu plus de 9 000 euros ont été collectés. Les 30 000 euros permettront à la petite station d’enclencher une nouvelle étape après la remise aux normes, ou la sécurisation des équipements effectués l’année dernière. Aucun équipement structurant n’a été réalisé depuis trente ans dans la station.

 

 

PC

 

commentez lire les commentaires
1703 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.