Animations et transports gratuits le 2 décembre pour un “shopping festif”

sep article

Grenoble se met au « shopping festif ». Vendredi 2 décembre, près de trois cents commerces du centre-ville, du quartier piéton, du quartier Championnet et de la caserne de Bonne garderont leurs portes ouvertes jusqu’à 21 heures pour proposer toute la journée des offres promotionnelles.

 

Ou le mariage du promotionnel et du culturel puisque des animations et spectacles sont prévus dès 17 h 30 dans les rues de la ville, et des concerts gratuits proposés dès 20 h 30 : chansons a cappella avec Trio Cosmos quartier Championnet, Jazz avec Saxo Harmonie Grenoble place aux Herbes, chants Gospel avec One More Voice place Victor-Hugo, musiques du monde et électronique square du Docteur-Martin…

 

L’opération, lancée par la fédération des unions commerciales de Grenoble, ratisse large. Objectif affiché : s’adapter aux nouvelles tendances de consommation, animer la ville et, bien évidemment, fidéliser la clientèle.

 

 

Un « shopping festif » impliquant de nombreux partenaires

 

 

Menée en partenariat avec les associations des commerçants du centre-ville, des grandes enseignes, des cafetiers et restaurants, l’opération est soutenue par la Métropole, la ville de Grenoble, la chambre de commerce et d’industrie de Grenoble ainsi que la chambre de métiers. A leurs côtés également, le syndicat mixte des transports en commun (SMTC) et la Sémitag. De fait, dès 17 heures, les transports en commun seront gratuits.

 

Les commerçants et les organismes consulaires, passablement remontés depuis l’opération “Cœurs de ville, cœurs de métropole”, devraient apprécier ce coup de pouce…

 

 

PC

 

commentez lire les commentaires
3332 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Tant mieux pour les commerçants.

    Mais qu’on arrête ce genre d’opération de com’ pour faire passer la pilule de CVCM.

    Car cette opération, qui se passe bien sûr dans le périmètre de CVCM, avec les transports en commun gratuits (alors qu’ils ne le sont pas durant les pics de pollution) sera utilisée pour asséner, selon la méthode idéologique, que CVCM est excellent pour le commerce à partir d’une opération ponctuelle au début du marché de Noël (qui n’attire pas grand monde à part la même foule qu’à Cabaret Frappé, avec une extension énorme de l’espace bar et restauration qui vient heurter, qu’on le veuille où non, les professionnels des métiers de bouche. C’est pas ça un marché de Noël. Encore de l’entre soi et un bidule conçu pour la même minorité des habitants)…

    Une fois de plus, on se moque du monde. Le problème de CVCM c’est (a) les reports de circulation et l’augmentation de la pollution en résultant sur le reste de ville et (b) l’impact catastrophique sur l’activité du centre-ville de ce projet, qui n’a au surplus pas été étudié.

    Rappelons que Label Ville, les 4 Unions de commerçants et les deux unions de quartier du périmètre CVCM, demandé un moratoire à ce projet absurde.

    http://grenoble-coeur.blogspot.fr/p/homepage.html

    sep article