Une subvention régionale pour Le Puy-en-Velay, pas pour les autres ?

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

L’opposition socialiste au Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes critique l’annonce de verser une subvention au Puy-en-Velay pour l’accueil du Tour de France 2017, alors qu’elle n’est pas octroyée aux autres villes-étapes régionales.

 

Les élus régionaux PS ont interpellé, dans un communiqué, le président de la Région, Laurent Wauquiez, par ailleurs ancien maire du Puy-en-Velay. « Nous espérons qu’il ne faille pas y voir, à nouveau, la marque d’un favoritisme à l’égard de la commune dont vous avez été maire. En effet, le Tour de France aura également pour villes étapes, en Auvergne-Rhône-Alpes, Nantua, Chambéry, La Mure, Romans-sur-Isère. La Région subventionnera-t-elle au même niveau l’ensemble des coûts dans ces villes étapes ? »

 

117 500 euros pour le Puy

 

Les socialistes souhaiteraient que, comme pour Le Puy-en-Velay, la Région soutienne à hauteur de 50 % ces autres villes-étapes. Au Puy, cela représente 117 500 euros, la commune de Haute-Loire accueillant trois jours le Tour 2017. Avec l’arrivée d’une étape, le jour de repos et le départ de l’étape suivante.

 

Contacté par Lyon Capitale, le Conseil régional a confirmé cette subvention, précisant qu’« en Rhône-Alpes, ça ne s’est jamais fait parce que la Région subventionne les étapes du Critérium du Dauphiné, mais ça s’est fait déjà en Auvergne. » Quid des villes de Rhône-Alpes ? « Elles ne nous ont pas demandé », s’est défendue la Région.

 

commentez lire les commentaires
2184 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.