Pothain, Coninx, Auzeil… et Smétanine : Grenoble a célébré ses sportifs de Rio

sep article

Notre indépendance c

FOCUS – Une réception était organisée, ce lundi 17 octobre, à l’Hôtel de ville de Grenoble, en l’honneur des athlètes grenoblois ayant participé aux Jeux de Rio. Présents ce soir-là, les nageurs Jordan Pothain et David Smétanine, le triathlète Dorian Coninx et le décathlonien Bastien Auzeil. La spécialiste d’aviron Noémie Kober, retenue à Paris pour son travail, n’a en revanche pas pu participer.

 

 

 

Jordan Pothain, David Smétanine, Dorian Coninx et Bastien Auzeil. Quatre des cinq spor­tifs gre­no­blois ayant pris part aux Jeux olym­piques avaient fait le dépla­ce­ment, ce lundi 17 octobre pour la récep­tion orga­ni­sée en leur hon­neur par la ville de Grenoble. En pré­sence de l’adjoint aux Sports Sadok Bouzaiene et du maire de Grenoble Éric Piolle, ils sont tour à tour reve­nus sur leur qua­li­fi­ca­tion pour les Jeux, leur aven­ture olym­pique et l’après Rio. Avec, dans l’assistance, leurs familles, amis, entraî­neurs et sou­tiens.

 

De gauche à droite, David Smétanine, Jordan Pothain, Dorian Coninx et Bastien Auzeil. © Laurent Genin

De gauche à droite, David Smétanine, Jordan Pothain, Dorian Coninx et Bastien Auzeil. © Laurent Genin

 

 

Bastien Auzeil : « Les JO, c’était plus un rêve qu’un objectif précis »

 

 

Le décath­lo­nien de l’Entente ath­lé­tique Grenoble (EAG), Bastien Auzeil, a décou­vert les JO à 27 ans. Avec une mère, Nadine, qui compte trois par­ti­ci­pa­tions olym­piques au jave­lot, et un père, Martial, entraî­neur, Bastien a bai­gné très tôt dans le monde de l’athlétisme. « J’ai eu l’occasion d’aller aux Jeux de Sydney (en 2000) voir ma mère lan­cer. Certainement que ça a joué dans mon ave­nir et que j’avais quelque part l’idée de par­ti­ci­per aux Jeux olym­piques. C’était plus un rêve qu’un objec­tif pré­cis, mais c’est ce qui s’est passé. » Champion de France 2016, il a ter­miné 13e du décath­lon aux JO.

 

Pour le tri­ath­lète de 22 ans Dorian Coninx, qui a débuté sa car­rière en tant que nageur au NC Échirolles, ces pre­miers Jeux ne se sont pas pas­sés comme il l’espérait, avec une 36e place. Après Rio, « il fal­lait que je digère mon échec parce que je n’étais vrai­ment pas content de ma course. En même temps, en début d’année, ce n’était pas encore sûr que je sois aux Jeux. En soi, c’est déjà une réus­site d’y être. Je vois ça plus comme un pas­sage dans ma car­rière et non pas comme une fin en soi. Je suis remonté à bloc pour les pro­chaines Olympiades. Ça m’a apporté beau­coup d’expérience. »

 

 

 

Jordan Pothain : « J’ai besoin de dire les choses »

 

 

Le grand public a décou­vert le nageur Jordan Pothain à Rio, fina­liste (8e) sur 400 m nage libre. Ses décla­ra­tions au micro de Nelson Monfort, à l’issue du relais 4 x 200 m, où il a cri­ti­qué l’attitude de la star Yannick Agnel, ont fait le buzz. Il dit aujourd’hui ne regret­ter « aucu­ne­ment ».

 

Jordan Pothain (natation), Dorian Coninx (triathlon) et Bastien Auzeil (décathlon) incarnent le présent mais aussi l'avenir de leur discipline. © Laurent Genin

Jordan Pothain (nata­tion), Dorian Coninx (tri­ath­lon) et Bastien Auzeil (décath­lon) incarnent le pré­sent mais aussi l’a­ve­nir de leur dis­ci­pline. © Laurent Genin

« C’est dans mon carac­tère. Je suis comme ça, j’ai besoin de dire les choses et il s’avère que j’ai été média­tisé à ce moment-là. Ça a pu paraître une prise de parole un peu for­cée, mais fina­le­ment c’était juste moi. » Au-delà de cet épi­sode, le licen­cié au NC Alp’38 (ex NC Échirolles), 22 ans, est assu­ré­ment un grand talent de la nata­tion fran­çaise.

 

 

Le plus connu d’entre tous du fait de sa longue car­rière spor­tive, David Smétanine, le nageur han­di­sport de 42 ans, a lui décro­ché au Brésil sa neu­vième médaille olym­pique, en argent sur 50 m nage libre caté­go­rie S4. « Aujourd’hui, il est clair que je peux annon­cer que ma car­rière s’arrêtera en 2017 mais il y a un “mais” », a‑t-il for­mulé lundi soir. Le qua­dra­gé­naire ne ferme pas com­plè­te­ment la porte à Tokyo-2020, comme il nous l’avait annoncé il y a quelques semaines. Tentera-t-il de décro­cher une dixième médaille olym­pique au Japon ? Réponse dans quelques mois, sans doute.

 

Laurent Genin

 

commentez lire les commentaires
2758 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.